Singes en Paille sur Shodoshima

 

Tous les trois ans, au mois d’octobre, pendant la session d’automne de la Triennale de Setouchi, d’étranges créatures envahissent la vallée de Hitoyama sur Shodoshima.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un œuvre d’art, à savoir Straw Art (Art en Paille) réalisé par un groupe de bénévoles dont la plupart sont des étudiants de Musashino Art University sous la direction de Shingo Miyajima.

Il y a six ans, un mammouth et une baleine (et une maison de paille) avaient été une des œuvres les plus appréciées de la première triennale. Il y a trois ans, j’avais été moins séduit par un tricératops et un gorille (au point que je réalise que je ne les ai jamais montrés sur ce blog). En 2016, il s’agissait de singes.

Au début, j’étais un peu dubitatif. Des singes et uniquement des singes ? Ça allait manquer de diversité.

En fait, ça fonctionnait à merveille. De loin, on pouvait même « croire » qu’une famille de singes géants étaient descendus de la montagne pour envahir les champs de Hitoyama. Car il ne faut pas oublier qu’il y a des singes dans les montagnes de Shodoshima, dont une réserve à une poignée de kilomètres seulement.

Donc quelque part, cette édition de Straw Art n’était pas juste quelques sculptures improbables dans un matériau tout aussi improbable, c’était un véritable hommage à un des aspects de Shodoshima.

Mais voyez plutôt :

 

 

Chouette, non ?

Bien entendu, et malheureusement, Straw Art est obligatoirement une œuvre éphémère et saisonnière. Le riz étant récolté en septembre au plus tôt, il n’y a pas vraiment d’autre période possible pour faire de telles œuvres.

 

En bonus, une photo de Shishigaki Island de Masato Saito qui est située non loin :

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Singes en Paille sur Shodoshima”

%d blogueurs aiment cette page :