Art sur Naoshima 2020

Naoshima

Naoshima est l’île par laquelle tout a commencé à la fin des années 80 quand Soichiro Fukutake a décidé d’installer un musée sur cette île avec l’aide de son ami l’architecte Tadao Ando.
Aujourd’hui, elle est célèbre dans le monde entier pour ses sites artistiques et ses musées collectivement connus sous le nom de Benesse Art Site Naoshima.

  • Superficie : 7,82 km2
  • Circonférence : 27,8 km
  • Point Culminant : Mt Jizo, 123 m
  • Population : 3139 (dans 1519 foyers) en 2015

Accès

Naoshima dispose de deux ports, Miyanoura à l’ouest et Honmura à l’est. On peut accéder à l’île depuis Takamatsu (Kagawa), Uno (Okayama), et Teshima. Bien que les deux ports soient desservis, Miyanoura est le port principal de l’île pour les visiteurs et vous y débarquerez très probablement.

Se déplacer

Il est possible de se déplacer à pied sur Naoshima, mais il vous faudra prévoir en moyenne 30 minutes de marche entre chacun des trois principaux sites de visite (Miyanoura à l’ouest, Honmura à l’est et le Benesse Art Site au sud).
On peut aussi louer des vélos dans le port de Miyanoura.
Enfin, des bus font le tour de l’île à intervalles réguliers.

Le vélo (électrique) est probablement le meilleur moyen de visiter l’île, mais sachez que leur nombre est très limité et il est conseillé de réserver à l’avance. Vous trouverez ici une liste en anglais des lieux où vous pourrez en louer.

Œuvres d’art

De manière générale et sauf indications contraires, la plupart des œuvres de Naoshima sont ouvertes tous les jours sauf le lundi. Toutefois, elles seront ouvertes les lundis quand ceux-ci sont fériés et dans ce cas, elles seront fermées le lendemain, mardi.
Le Benesse House Museum est normalement ouvert tous les jours.

Notez aussi que la plupart des œuvres sont gratuites pour les moins de 16 ans.

Toutes les œuvres de Naoshima appartiennent à la Fukutake Foundation et sont gérées par cette dernière, ou plus précisément par sa filiale Benesse Art Site Naoshima. L’ensemble fait partie de l’Art de Setouchi et est inclus dans la Triennale de Setouchi les années où celle-ci se déroule (je sais, c’est parfois un peu compliqué de distinguer qui fait quoi lorsqu’on visite pour la première fois).

Pour plus de détails sur les différentes appellations, il vous est conseillé de lire cet article.

Notez que dans la numérotation des œuvres celles dont le numéro termine par un B sont celles qui appartiennent et sont gérées par Benesse. Il est interdit de prendre des photos à l’intérieur de ces œuvres.

Œuvres d’Art sur Naoshima

Miyanoura

na01

Red Pumpkin

(Citrouille rouge)

Yayoi Kusama (2006)

  • Lieu : port de Miyanoura
  • Œuvre en extérieur, gratuite et accessible en permanence

Avis : Je crois que je la préfère à sa sœur jaune plus célèbre ; essentiellement car elle est plus interactive, donc plus amusante.

Note : 5 sur 5.

na02

Marine Station « Naoshima »

SANAA (Kazuyo Sejima & Ryue Nishizawa) (2003)

  • Lieu : port de Miyanoura
  • Œuvre en extérieur, gratuite et accessible en permanence
  • SANAA en ligne: site officiel

Avis : Bâtiment assez intéressant, mais pas la chose la plus fascinante de l’île non plus. Je pense qu’il faut être architecte pour vraiment l’apprécier au-delà de sa fonction de terminal du port.

Note : 3 sur 5.

na03

Bunraku Puppet

(Marionnette de bunraku)

José de Guimarães

  • Lieu : port de Miyanoura
  • Œuvre en extérieur, gratuite et accessible en permanence

Avis : Bof. Pour tout vous dire, je n’y avait jamais vraiment fait attention avant qu’elle ne rejoignent officiellement les œuvres d’Art de Setouchi en 2016 (elle est sur l’île depuis bien plus longtemps). Mais il paraît qu’elle est beaucoup plus belle de nuit, car éclairée et plus colorée.

Note : 2 sur 5.
46 - Bunrakku Puppet - José de Guimarães

na04

Naoshima Pavilion

Sou Fujimoto (2015)

  • Lieu : port de Miyanoura
  • Œuvre en extérieur, gratuite et accessible en permanence
  • Sou Fujimoto en ligne : site officiel (en anglais et japonais), Twitter (en japonais)

Avis : Au début, vu de loin, il n’a l’air de rien. Mais passez un peu de temps autour et dedans, trouvez le bon angle, la bonne lumière, et tout d’un coup sa beauté vous apparaîtra.

Note : 5 sur 5.
Naoshima Pavilion - Sou Fujimoto

na05-B

Naoshima Bath – I♥湯 (I love Yu)

Shinro Ohtake (2009)

  • Lieu : village de Miyanoura
  • Ouvert tous les jours sauf le lundi de 13h00 à 21h00
  • Entrée : 660 yens pour les adultes et 310 yens pour les moins de 16 ans (gratuit pour les moins de deux ans)
  • Shinro Ohtake en ligne: site officiel, Twitter (tous deux en japonais)
  • Sur le blog : article principalun peu plus

Avis : Je ne suis jamais entré à l’intérieur, mais l’extérieur regorge de tant de petits détails que l’on peut passer des heures à essayer de tous les dénicher. Comme souvent avec Ohtake, cette accumulation crée une réalité improbable et presque fractale. Parfois ça fait trop fouillis, parfois ça fonctionne. Ici, ça fonctionne à merveille.

Note : 4 sur 5.
Naoshima Bath - I love yu - 1

na06-B

Miyanoura Gallery 6 – Setouchi「 」 Museum

Directeur artistique: Motoyuki Shitamichi (depuis 2020)
Architecte : Taira Nishizawa (2013)

  • Lieu : village de Miyanoura
  • Le lieu est en train d’être refondu avec le commencement du projet Setouchi「 」Museum. Les jours et dates d’ouverture seront établis bientôt.
  • Sur le blog : article principal

Avis : Depuis 2013, le lieu héberge des expositions temporaires, donc tout dépend de celles-ci. Pour l’instant j’ai beaucoup aimé toutes celles que j’ai vues. Il s’agit souvent d’expositions sur des arts peu représentés ailleurs sur l’île, je pense surtout à la photographie, mais aussi aux arts textuels.
Notez qu’à partir de juillet 2020, un nouveau directeur artistique est en train de refonder le lieu avec un projet intitulé : Setouchi 「 」 Museum. Je vous en dirai plus dès que je le pourrai.

Miyanoura Gallery 6

Honmura

na07-B

The Naoshima Plan 2019 “The Water”

Hiroshi Sambuichi (2019)

  • Lieu : village de Honmura
  • Entrée gratuite
  • Normalement ouvert les week-ends et les jours fériés.

Avis: Mon nouveau lieu préféré de Naoshima. Je suis très fan de Sambuichi et son projet The Naoshima Plan (qui consiste à rénover divers bâtiments de Honmura qu’ils soient publics ou privés dans le style qui lui est propre, à savoir en prenant toujours en compte les forces de la nature locale). The Water est un endroit magnifique, reposant, magique, respectueux de l’histoire et de l’identité du lieu.

Note : 5 sur 5.

na08

Naoshima Hall

Hiroshi Sambuichi (2015)

  • Lieu : village de Honmura
  • Ouvert de 10h00 à 16h00 (il est possible que l’accès soit limité quand le lieu est utilisé)
  • Entrée gratuite
  • Dans le blog : articles

Avis : Ce bâtiment – comme presque toutes les constructions de Sambuichi – vaut que l’on s’y arrête pour bien des raisons. Passez du temps à bien l’observer, à essayer de le comprendre (idéalement un jour où on peut y entrer), et vous verrez qu’il s’agit d’un des bâtiments les plus intéressants de Naoshima. Au-delà du mélange de traditionnel et de contemporain, sachez que Sambuichi utilise toujours les conditions atmosphériques et naturelles locales pour créer ses bâtiments : soleil, vent, eau étant les sources principales d’éclairage, de chauffage, de climatisation, etc.

Note : 5 sur 5.
37 - Naoshima Hall - Hiroshi Sambuichi

na09

Naoshima Port Terminal

SANAA (Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa) (2017)

  • Lieu : port de Honjima
  • Œuvre en extérieur, gratuite et accessible en permanence
  • SANAA en ligne: site officiel

Avis : J’avoue ne pas en penser grand chose. La forme est rigolote, mais je sais pas, il fait un peu inachevé, comme s’il manquait un revêtement ou quelque chose.

Note : 2 sur 5.

na10-B

Ando Museum

Tadao Ando (2013)

  • Lieu : village de Honmura
  • Ouvert de 10h00 à 16h30 (dernière admission à 16h00)
  • Entrée : 520 yens
  • Tadao Ando en ligne : site officiel (en japonais)

Avis : Hmmm… Pas mon lieu préféré de l’île, mais il faudrait que j’y retourne bientôt pour m’en refaire un avis.

Note : 3 sur 5.
Ando Museum - Naoshima - 2

Art House Project : Kadoya – Go’o Shrine – Minamidera – Gokaisho – Ishibashi – Haisha

na11-B Kadoya : Sea of Time 98, Naoshima’s Counter Window, Changing Landscape par Tatsuo Miyajima (1998, 1999).
na12-B Go’o Shrine : Appropriate Proportion par Hiroshi Sugimoto (2002).
na13-B Minamidera : Backside of the Moon par James Turrell (1999).
na14-B Gokaisho : par Yoshihiro Suda (2006).
na15-B Ishibashi : The Falls, The Garden of Ku par Hiroshi Senju (2006, 2009).
na16-B Haisha : Dreaming Tongue, Bokkon-Nozoki par Shinro Ohtake (2006).

  • Lieu : village de Honmura.
  • Ouverts de 10h00 à 16h30. Dernière entrée dans Minamidera à 16h15
  • Entrée :
    • Passe pour accéder à tous les sites : 1050 yens (en vente dans divers lieux sur l’île, principalement Honmura Lounge & Archive ainsi que le Naoshima Tourist Center (dans Marine Station Naoshima).
    • Entrée pour une seule maison : 420 yens.
  • Sur le blog : article principal.

Avis : Il y a à boire et à manger. A mon avis, Minamidera et Go’o Shrine sont exceptionnels et à ne pas manquer. J’aime aussi beaucoup Ishibashi. Par contre, je ne suis pas trop fan des autres. Même si c’est surtout une question de goûts et de couleurs.

na17-B

Art House Project : Kinza – Being Given

Rei Naito (2001)

Avis : Une expérience unique, essentiellement due au fait que l’on visite l’œuvre en solitaire. Il faut en faire l’expérience en parallèle avec le Teshima Art Museum, les deux œuvres se complétant d’une manière très subtile.

Note : 5 sur 5.
Kinza entree

Benesse House Museum et alentours

na18-B

Benesse House Park

Architecte : Tadao Ando

Artistes : Thomas Ruff, Antony Gormley, Hiroshi Sugimoto, George Rickey, Yoshihiro Suda, Teresita Fernández, Michelangelo Pistoletto

  • Il s’agit ici du bâtiment s’appelant Benesse House Park et des œuvres d’art qu’il contient (la Benesse House est divisée en quatre bâtiments : Museum, Oval, Park, Beach – donc il s’agit ici du bâtiment « Park » pas du parc à proprement parler)
  • Il est parfois possible d’avoir une visite guidée du bâtiment. Se renseigner à la réception
  • Les œuvres en extérieur sont listées plus bas.

na19-B

Benesse House Museum

(1992, 2006)

Architecte : Tadao Ando

Artistes :

– dans le musée : Jennifer Bartlett, Jonathan Borofsky, César, Dan Flavin, Sam Francis, Alberto Giacometti, David Hockney, Jasper Johns, Donald Judd, Tadashi Kawamata, Jannis Kounellis, Richard Long, Bruce Nauman, Shinro Ohtake, Nam June Paik, Jackson Pollock, Richard Prince, Gerhard Richter, George Segal, Yoshihiro Suda, Hiroshi Sugimoto, James Turrell, Cy Twombly, Andy Warhol, Tom Wesselmann, Yukinori Yanagi, Kan Yasuda.

– en extérieur, autour du musée et sur la plage : Karel Appel, Anthony Caro, Teresita Fernández, Antony Gormley, Dan Graham, Cai Guo-Qiang, Kazuo Katase, Yayoi Kusama, Walter de Maria, Kimiyo Mishima, Shinro Ohtake, Tsuyoshi Ozawa, Michelangelo Pistoletto, George Rickey, Niki de Saint Phalle, Thomas Ruff, Thomas Struth, Yoshihiro Suda, Hiroshi Sugimoto.

  • Lieu : côte sud de l’île
  • Ouvert tous les jours (même le lundi) de 8h00 à 21h00. Dernière entrée à 20 heures
  • Notez que les œuvres en extérieur sont pour la plupart accessible 24 heures sur 24 et gratuites. De plus, les personnes dormant à l’hôtel peuvent accéder au musée à des horaires et des tarifs différents (confirmez avec l’hôtel)
  • Entrée : 1050 yens (gratuit pour les clients de l’hôtel)
  • Sur le blog : le musée, le parc, la plage et l’hôtelplus

Avis : Pas trop trop fan du Benesse House Museum en fait (oui, je sais, c’est surprenant). À mes yeux, c’est juste un musée d’art contemporain comme un autre. Il se trouve juste qu’il est sur une petite île japonaise au lieu d’être situé dans une grande métropole. Par contre, les œuvres en extérieur sont vraiment intéressantes pour la plupart, surtout parce que là, leur emplacement (sur une petite île japonaise et pas une grande métropole) prend toute son importance.
Musée :

Note : 3 sur 5.

Art en extérieur :

Note : 5 sur 5.

na20-B

Lee Ufan Museum

Lee Ufan et Tadao Ando (2010)

  • Lieu : sud de l’île, entre la Benesse House et le Chichu Art Museum
  • Ouvert:
    • de mars à septembre inclus de 10h00 à 18h00 (dernière entrée à 17h30)
    • d’octobre à février inclus de 10h00 à 17h00 (dernière entrée à 16h30)
  • Entrée : 1050 yens
  • Tadao Ando en ligne : site officiel (en japonais)
  • Lee Ufan en ligne : site officiel (en anglais)

Avis : Le bâtiment est fascinant. Mais l’art de Lee Ufan ne me parle pas trop par contre. Je préfère de loin les œuvres extérieures à celles que l’on peut trouver à l’intérieur.

Note : 3 sur 5.

bientôt

Valley Gallery

Tadao Ando (2021?)

Au moment où je tape ces lignes (été 2020), un nouveau musée est en train de sortir de terre, à deux pas du Lee Ufan Museum. Tadao Ando en est l’architecte et pour l’instant, il semblerait qu’il va s’appeler Valley Gallery. Dès que j’en saurai plus, vous en serez les premiers informés.

Tadao Ando - Valley Gallery - Naoshima

na21-B

Chichu Art Museum

Tadao Ando, Walter de Maria, Claude Monet et James Turrell (2004)

  • Lieu : sud-ouest de l’île, entre le Lee Ufan Museum et le village de Miyanoura
  • Ouvert:
    • de mars à septembre inclus de 10h00 à 18h00 (dernière entrée à 17h30)
    • d’octobre à février inclus de 10h00 à 17h00 (dernière entrée à 16h30)
  • Réservation obligatoire
  • Entrée : 2100 yens (non inclus dans le Triennale Passport)

Avis : Un musée unique au monde, conçu autour des œuvres qu’il abrite. Lieu magique à bien des égards, si vous ne pouvez visiter qu’une seule chose sur Naoshima, arrangez-vous pour que ce soit le Chichu Art Museum.

Note : 5 sur 5.

na22

Labyrinth of Cherry Blossoms

(Labyrinthe de fleurs de cerisier)

Tadao Ando (2016)

  • Lieu : entre le Chichu Art Museum et le village de Honmura
  • Œuvre en extérieur, gratuite et accessible en permanence.  Mais, pour des raisons évidentes, il vous est conseillé de visiter le parc début avril pour en faire l’expérience au milieu des fleurs de cerisier.

Avis : Pas convaincu. Le lieu n’a de labyrinthe que le nom (pourquoi certains artistes insistent à donner des noms à leurs œuvres qui forcent la déception une fois face à celles-ci ?) Le gravier au sol rappelle un paysage urbain et en plus empêche tout hanami digne de ce nom (le pire étant que j’ai peur que ce soit le but).

Note : 1 sur 5.
4 - Labyrinth of Cherry Blossoms - Tadao Ando

Si vous avez trouvé cette page utile…

Puis-je vous conseiller de vous abonner au blog du site en cliquant sur ce lien ?

De plus, si vous trouvez que tout travail mérite salaire (ces guides sont le résultat de nombreuses heures de travail, sur place et devant mon écran), vous pouvez m’aider à produire plus de contenu en finançant le site. Vous avez le choix entre plusieurs méthodes de dons uniques ou récurrents :

Don récurrent régulierDon récurrent à chaque nouvelle publicationDon unique
Donate using LiberapayFaire un Don sur PayPal

Alternativement (ou additionnellement) vous pouvez partager cette page sur vos médias sociaux préférés.

%d blogueurs aiment cette page :