Kō sur Teshima

 

Aujourd’hui, je vais brièvement vous parler du village de , charmant petit village d’environ 85 habitants situé sur la côte sud-ouest de Teshima.

Kou sur Teshima

 

Alors que les deux principaux villages de Teshima, Karato et Ieura sont surtout des villages de pêcheurs, la plupart des habitants de travaillaient dans une carrière de pierres, maintenant fermée. La plupart des habitants résidant dans le village sont maintenant retraités et cultivent de nombreux petits champs de légumes, d’arbres fruitiers et des rizières ce qui leur permet d’être presque auto-suffisants dans leur consommation de nourriture (ou du moins dans leur consommation de fruits et légumes). L’ambiance du village est très chaleureuse, d’ailleurs, la charmante vieille dame qui nous servit presque de guide en était originaire.

Le port de Kou sur Teshima

Durant le Setouchi International Art Festival, accueillit quatre œuvres (trois d’entre elles ayant été réalisées par des artistes australiens) :

Harmonica
Luck Exists in the Leftovers
Sea-songs of the Subconscious
Farther Memory

Au final, il s’agit d’un village vraiment mignon, que je vous conseille absolument de visiter si vous vous rendez sur Teshima. Toutefois, malgré le succès du Festival, je crains qu’il ne reçoive que peu des retombées positives que celui-ci va avoir sur l’île. En effet, contrairement à Karato et Ieura, aucune des œuvres situées dans n’était permanente. Ce serait dommage s’il continuait à dépérir alors que ses deux voisins prospèrent de nouveau (j’ose croire que dans trois ans, lors du prochain Festival, de nouvelles œuvres permanentes seront installées à pour définitivement faire de Teshima un deuxième Naoshima).

Mise à jour : depuis que j’ai écrit cet article j’ai appris que Farther Memory est toujours en place et toujours ouvert. Peut-être de manière permanente ? En tout cas, c’est un bon signe.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *