De Nouvelles de Wallalley et un Guide Web pour Ogijima


L’autre jour, alors que je me baladais dans les rues d’Ogijima en attendant mon taxi pour Naoshima, j’ai remarqué quelque chose d’intrigant. Voyez plutôt :

 

 

Non ? Vous ne remarquez rien ? Attention, je ne veux pas parler de la bâche tout aussi bleue que disgracieuse sur la deuxième photo (à l’origine je n’avais pas l’intention de publier cette photo, je l’ai juste prise pour vérifier que je n’avais pas la berlue et je ne me suis pas préoccupé de cadrage – et puis j’ai changé d’avis). Non ? Vous ne voyez toujours pas ? Pourtant c’est bien une histoire de couleurs.

Mais si ! Regardez ces vieilles photos :

 

 

Vous comprenez maintenant ?

Oui, c’est bien ça, les couleurs de Wallalley ont changé !!!

Alors, je savais que l’artiste, Rikuji Makabe, venait parfois pour leur redonner un coup de pinceaux (c’est que l’œuvre est là, face aux éléments depuis huit ans maintenant). Je l’avais même croisé une fois alors qu’il était au travail. Mais ça ne m’était pas venu à l’idée qu’en fait, il refaisait son œuvre à chaque fois. Pourtant c’est logique. C’est beaucoup plus intéressant que de repasser avec la même peinture sur les mêmes formes à chaque fois.

 

Voila, c’est presque tout pour aujourd’hui. Mais avant que vous ne partiez et si vous avez raté l’annonce sur les médias sociaux, je tiens à vous informer qu’après de multiples délais pour causes de gros problèmes techniques au printemps dernier (qui m’ont forcé à tout recommencer à zéro entre autres choses), mon Guide Complet d’Ogijima est enfin disponible ! Faites-en bon usage.

 

Laisser un commentaire