Ouverture de la Session d’Été de la Setouchi Triennale sur Ogijima

 

Ça y est, la session d’été de la Setouchi Triennale 2013 a débuté hier. Elle va durer jusqu’au 1er septembre et promet d’être riches en évènements. En effet, en plus d’un certain nombres de nouvelles oeuvres ici ou là, d’une nouvelle île accueillant la Triennale pour la première fois (Ibukijima), c’est en été qu’il y a le plus d’évènements associés à la Triennale : concerts, danses, spectacles et autres démonstrations diverses et variées.

Je commence ici une série de trois articles sur cette journée qui fut déjà riches en évènements par l’après-midi qui fut passée sur Ogijima bien entendu (j’avais raté l’ouverture de printemps, hors de question que je rate celle-ci – j’ai même pris un jour de congé pour l’occasion).

 

1 - Inauguration Ogijima Table

 

Tout débuta avec la cérémonie d’inauguration d’un tout nouveau bâtiment sur Ogijima : Ogijima Table. Ce bâtiment, situé sur le port d’Ogichō, va avoir plusieurs fonctions. Tout d’abord centre d’accueil pour visiteurs de l’île. On peut penser qu’il va un peu faire doublon avec Ogijima’s Soul ce qui n’est pas faux, mais Ogijima’s Soul malgré sa beauté est assez intenable en été. À l’opposé, Ogijima Table, très ouvert, sera certainement peu commode en hiver, les deux se compléteront donc très bien. On pourra aussi s’y reposer, le lieu fournissant un peu d’ombre, chose manquant cruellement sur le port. Finalement, on pourra aussi y acheter des poissons très frais (car vivants et pêchés quelques heures plus tôt) puisque le bassin servant à cet effet a été incorporé au bâtiment. Je vous montrerai tout cela plus en détails un jour qu’il y aura moins de monde.

 

2 - Inauguration Ogijima Table

 

Après les discours, coupes de ruban et autres, place aux festivités en commençant par une distribution de mochi et autres petit omiyage :

 

 

3 - Etrange Cosplay sur Ogijima

Un bien étrange personnage. Au début, j’ai pensé qu’il faisait partie des festivités, mais pas du tout. Je l’ai revu un peu plus tard avec un ami – un poil déguisé lui aussi – en train de jeter de l’eau dans la rue comme il est coutume au Japon de le faire pour rafraîchir un peu le sol, mais je n’en sais pas plus sur lui.

 

3 - Toits sur Ogijima

 

4 - The Ordinary sur OgijimaThe Ordinary d’Eriko Yano

 

La cérémonie d’ouverture sur Ogijima se termina par l’arrivée au port des bateaux de Team OGI dans un ambiance festive recréant les arrivées au port suivant des pêches abondantes et fructueuses comme « dans le temps » (les décorations en plus) :

 

5 - Team OGI Fleet

 

6 - Team OGI Fleet

Avec en special guest Takashi Nishibori (short rose), artiste nous ayant offert Uchiwa Bone House il y a trois ans, Corridor of Time cette année et qui était dans le coin car il travaillera sur son nouveau projet Weaving, Weaving tout au long du mois au Sunport de Takamatsu (plus de détails très bientôt)

 

7 - Team OGI Fleet

 

8 - Team OGI Fleet

 

 

9 - Team OGI Fleet

 

10 - Team OGI Fleet

 

11 - Team OGI Fleet

 

12 - Team OGI Fleet

 

13 - Team OGI Fleet

 

14 - Walking Ark sur Ogijima
Walking Ark de Keisuke Yamaguchi

 

C’est encore la meilleure chose à faire avec cette chaleur.

 

16 - Ogijima Port Sud
Le port sud

 

17 - Gokenzan et Yashima

À gauche Gokenzan (vous voyez les taches blanches sur la montagne, c’est la carrière de pierres d’Aji dont je parlais il y a peu), à droite Yashima.

 

18 - Onba BibliothequeLe tout dernier Works Onba : la « bibliothèque de Chii-san ».

 

19 - Onba Café et Onba FactoryOnba Café & Factory. Mon lieu préféré sur Ogijima.

 

20 - bateau pour Teshima et NaoshimaIl y a quelques jours, je mentionnais l’existence d’un bateau qui relie Ogijima à Teshima et Naoshima. Le voici. Attention, il n’y en a qu’un par jour. Il avait à son bord la délégation bangladaise découvrant la région.

 

Peu avant l’heure du départ, nous entendîmes soudain le son d’un hélicoptère s’approchant, et se posant au port ! Comme l’heure de prendre le ferry approchait nous y sommes descendus. Quelle ne fut pas notre surprise de voir que l’hélicoptère s’était en fait posé sur un bateau qui l’attendait :

 

21 - Helicoptere à Ogijima

 

Une dizaine de minutes plus tard, l’hélicoptère reparti vers le nord (vers Naoshima ? vers Okayama ?) :

 

 

De qui s’agissait-il ? Aucune idée. J’ai pensé un instant à Fram Kitagawa  (l’organisateur de la Triennale), mais je ne l’ai pas reconnu sur le pont du bateau. Par contre, je l’ai croisé plus tard au Sunport, alors que le bateau ci-dessus y était lui aussi arrivé. Ou alors Soichiro Fukutake (le directeur de Benesse Art Site et co-organisateur de la Triennale, accessoirement aussi l’un des hommes les plus riches du Japon) ? Lui, je l’imagine bien se déplacer en hélicoptère privé, mais ce qui reste étrange c’est que personne n’est descendu sur l’île.

 

22 - Jardin dans Ogijima

Pour terminer, un des plus beaux jardins d’Ogijima. Pas un jardin public, mais si j’ai bien tout compris, il a été emménagé de sorte à ce que les visiteurs puissent d’y reposer s’ils le souhaitent.

 

(la suite de l’ouverture de la session d’été de la Setouchi Triennale se déroule au Sunport de Takamatsu, j’espère vous la montrer dès ce soir – là tout de suite, je me prépare justement à retourner au Sunport)

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :