Corridor of Time de Takashi Nishibori

 

Je me dois de réparer une injustice. Je ne vous ai jamais parlé de Uchiwa Bone House, la magnifique oeuvre de Takashi Nishibori (西堀隆史) pour l’édition 2010 de la Setouchi Triennale. J’espère le faire un jour, j’ai découvert par hasard et avec plaisir qu’elle existe encore, sauf qu’elle n’est plus sur Ogijima, mais au Musée d’Uchiwa de Marugame.

Donc pour me faire pardonner, Corridor of Time (時の廊下) son oeuvre pour cette année sera la toute première oeuvre que je vous présente pour la Setouchi Triennale 2013 dont la session de printemps bat son plein.

L’oeuvre occupe une maison abandonnée et est composée de « squelettes » de parapluies traditionnels japonais :

 

Corridor of Time - Takashi Nishibori - 2

 

L’oeuvre est magnifique, mais elle a toutefois un défaut majeur, celui de souffrir la comparaison avec Uchiwa Bone House pour ceux qui l’ont connue en 2010. En effet, les deux oeuvres occupent la même maison et sont de concepts assez similaires. Toutefois, l’ancienne oeuvre occupait mieux cet espace, puisqu’elle recouvrait entièrement tous les murs et plafonds de la maison, ce que Corridor of Time ne fait que partiellement.

C’est toutefois une chose qu’un nouveau visiteur ne saura et comme il ne pourra faire la comparaison, la faute est pardonnée ; même si elle était évitable en choisissant une autre maison (je présuppose que le nombre de parapluies occupant la maison est très inférieur au nombre d’éventails pour une question de budget, les parapluies traditionnels étant très chers, les éventails uchiwa ne coûtant presque rien).

Mais ne boudons pas notre plaisir et apprécions cette oeuvre pour ce qu’elle est, et elle est très belle :

 

 

De plus, cette oeuvre-ci est animée puisque certains parapluies sont en rotation :

 

[iframe src= »http://www.youtube.com/embed/ioJn8wequro » height= »360″ width= »640″ allowfullscreen= » » frameborder= »0″]

 

Corridor of Time - Takashi Nishibori - 4

 

Pour finir, une photo de Takashi Nishibori que je n’ai jamais rencontré à proprement parler, mais que j’ai croisé au cours de mes deux visites les plus récentes d’Ogijima :

 

Corridor of Time - Takashi Nishibori

 

 Il quittait l’île après y avoir passé plusieurs semaines et il faisait ses adieux à M. et Mme Oshima ainsi qu’aux membres de Koebi-tai avec qui il avait fraternisé.

 

[iframe width= »425″ height= »350″ frameborder= »0″ scrolling= »no » marginheight= »0″ marginwidth= »0″ src= »https://maps.google.com/maps/ms?msa=0&msid=212441473012985392543.0004adb19d8ab14d0a920&ie=UTF8&t=m&ll=34.421178,134.054811&spn=0.000774,0.00114&z=19&output=embed »]
View Art Setouchi Fr in a larger map

 

Infos pratiques :

Corridor of Time est situé près du port. Il s’agit de l’oeuvre numéro 44.
– L’oeuvre est ouverte tous les jours de 9h00 à 16h30 pendant les trois sessions de la Triennale. Elle est fermée entre les sessions.
– L’entrée est gratuite pour une visite par les possesseurs d’un Art Passport (les entrées suivantes sont de 200 yens). L’entrée est de 300 yens si on ne possède pas d’Art Passport.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

2 commentaires sur “Corridor of Time de Takashi Nishibori”

%d blogueurs aiment cette page :