La Triennale de Setouchi 2019, c’est fini.

Résidents et artistes d’Ogijima disant au revoir au dernier ferry de la journée et marquant par la même occasion la fin du festival.

 

Lundi 4 novembre s’est terminée l’édition 2019 de la Triennale de Setouchi. Ce furent de longs mois remplis de rebondissements et de chouettes rencontres, mais un peu de repos ne fera pas de mal. Je ne crois pas que le blog fusse resté inactif pendant aussi longtemps depuis qu’il a démarré : je n’ai presque pas eu une minute pour écrire depuis au moins deux mois.

La bonne nouvelle c’est que j’aurai maintenant plus de temps pour vous montrer toutes les choses que je n’ai pas encore eu le temps de vous montrer à propos du festival.

Je vais aussi avoir besoin de mettre à jour un certain nombre de pages du site, mais ça prendre un peu de temps, patience.

De plus, n’oubliez pas que si la Triennale de Setouchi 2019 est terminée, Art Setouchi ne s’arrête jamais.

Toutefois, je ne possède pas encore toutes les informations à propos des œuvres qui rouvriront bientôt et celles qui vont disparaître. Sachez qu’entre maintenant et le printemps prochain, toutes les œuvres de Naoshima et d’Inujima devraient rester ouvertes, ainsi que la plupart des œuvres de Teshima. Pour les autres îles toutes les œuvres ou presque devraient être fermées jusqu’en mars 2020 où certaines œuvres permanentes ouvriront de nouveau (en général les week-ends). Bien entendu, les œuvres permanentes en extérieur sont disponibles tout le temps.

En attendant, si vous ne trouvez pas les informations que vous cherchez, n’hésitez pas à me contacter ici même ou sur le groupe Facebook consacré à la région de Setouchi et que j’anime.

À très bientôt pour de plus amples informations et de nombreuses rétrospectives du festival.

 

Beyond the Borders – the Ocean de Lin Shuenlong devrait rester au Sunport de Takamatsu pendant encore un certain temps.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :