Une Page pour le Teshima Art Museum


Si vous ne me suivez pas sur les réseaux sociaux qui vont bien (ce qui est une grave erreur 😉 ) vous n’êtes peut-être pas au courant d’une nouveauté sur le site.

Un peu dans la lignée de mon Guide de Takamatsu, de ma page sur le Pèlerinage de Shikoku, et surtout de mon Guide de l’Art de Setouchi, j’ai décidé de créer des pages (pas des posts donc, j’expliquerai la différence dans quelques lignes) sur les œuvres majeures de l’Art de Setouchi. Je n’exclue pas non plus de le faire sur d’autres lieux importants de la région (en fait je vous livre un secret, j’ai déjà commencé à en écrire, mais je prends mon temps).

Et j’ai publié la toute première hier avec une page sur (vous l’avez déjà deviné, c’est dans le titre ) :

Le Teshima Art Museum !

 

 

Alors pourquoi une page plutôt qu’un post / article ?

Sans entrer trop dans les détails techniques, l’avantage d’un post c’est que c’est flexible, on peut s’y abonner, le recevoir par e-mail et ce genre de choses. Mais ensuite, un post c’est daté, et plus il est vieux, plus il disparaît au fond du blog et bien souvent devient introuvable et n’est plus lu par personne, sauf les rares posts que Google a jugé digne d’être placés haut dans ses résultats de recherche.

À l’opposé, une page est « invisible » dans les divers abonnements des lecteurs, elle n’apparaîtra pas non plus dans la liste des nouveaux posts sur la page d’accueil – d’où la nécessité d’en faire la pub, comme ce présent article – mais par contre, elle est intemporelle et reste facile à trouver par la suite si elle est bien indexée (vous trouverez pas exemple un accès à celle-ci dans le menu principal du site), elle devrait donc en théorie recevant un flux continu de lecteurs.

Il y a aussi des questions de SEO, mais je vous les épargne. Si vous vous intéressez à la chose, vous connaissez certainement, sinon, ça sera trop long à expliquer ici et ne vous concernera pas vraiment.

En bref, un post / article est censé avec un lectorat sur le court terme et une durée de vie plutôt courte (ce n’est pas toujours vrai), une page s’inscrira elle sur le long terme.

Et c’est aussi un peu un signe d’une évolution de ce site / blog qui existe maintenant depuis 8 ans. Je sais j’utilise les deux termes de manière interchangeable, mais peu à peu, il me semble logique qu’il devienne un peu plus un site et un peu moins un blog.

Je m’explique avec l’exemple que nous avons sous la main, à savoir le Teshima Art Museum. C’est un lieu important de la région de Setouchi, et c’est un lieu qui n’est pas près de changer dans un futur proche ou moins proche, à part événement imprévu. Il y a huit ans quand je commençais le blog et découvrais la région de Setouchi – encore plus il y a six ans quand je m’y suis installé, il était logique que j’écrive des post sur ma découverte de ces lieux, ce que j’ai fait. Mais avec le temps qui passe, ces posts vieillissent, s’enfouissent au fond des archives, et quand je retourne dans les lieux en question, je n’écris pas forcément de nouveau post pour éviter les redites. De plus, ils ont maintenant une certainement familiarité qui rendrait presque incongru un post de présentation du lieu à chaque fois ou presque que je m’y rends. Et dans notre cas présent, je me retrouve donc six ans plus tard sans avoir vraiment reparlé du lieu en détails, juste des photos et quelques lignes à chaque fois. Alors certes, je pourrais me forcer à refaire régulièrement un post plus détaillé (ce que j’ai parfois fait avec d’autres lieux), mais ça entraîne beaucoup de redites, et le phénomène de vieillissement du post va se reproduire de toutes façons. Une chose que je fais souvent, vous l’avez peut-être remarqué, c’est que quand je poste des photos d’un lieu, je lie vers le dernier article un peu détaillé parlant du lieu, ou alors vers la page de « tags » qui liste tous les posts parlant de ce lieu. Mais cette solution ne m’a jamais vraiment satisfait.

Par contre, avec une page « intemporelle », chaque nouvelle visite et chaque nouvelle photo pourra se référer à cette page. Elle sera aussi directement accessible depuis le menu. Et quand il y aura des mises à jour à faire sur la page, des photos plus récentes à mettre, des textes à changer, il suffira juste de modifier le contenu de la page sans avoir à rien changer d’autre.

 

Donc voila, la partie blog ne va pas disparaître, loin de là, mais elle pourra se focaliser plus sur des choses temporaires, des comptes-rendu de visites, des bouts de vie quotidienne, bref des choses que je fais déjà. Et en parallèle, la partie « pages » s’étoffera d’informations diverses et variées sur divers lieux, pouvant servir aux curieux mais aussi et surtout aux gens préparant un voyage dans la préfecture de Kagawa. Bref, des choses que je faisais aussi dans le blog jusqu’à présent.

Qu’est-ce que ça change pour vous lecteurs réguliers ? Ben pas grand chose en fait. Vous continuerez à recevoir les notifications de nouveaux posts comme d’habitude (si vous ne les recevez pas, c’est l’occasion parfaite pour vous abonner de ce pas, par RSS ou par e-mail comme vous préférez). Et quand une nouvelle page sera en ligne, je le mentionnerai dans un post de toutes façons, comme ici même (mais n’ayez crainte ce sera plus bref que maintenant. 😉 )

Voila, voila.

Donc c’est tout pour aujourd’hui, mais avant de vous quitter, je vous invite donc de nouveau à lire ma page sur le Teshima Art Museum.

 

 

 

Laisser un commentaire