Ao Oni-kun

 

Je vous présente Ao Oni-kun.

On peut mal traduire ça par « M. Oni Bleu. »

 

Ao Oni Kun à Takamatsu

 

Cette statue que vous avez certainement déjà vue si vous êtes allés à Takamatsu représente donc un Oni et est située à côté de la gare JR de Takamatsu, au Sunport.

Comme vous le savez peut-être les Oni, les démons (ou ogres, selon) japonais font partie du folklore local, en particulier parce que la légende veut que la grotte des Oni de l’histoire de Momotarō soit la grotte de Megijima.

Je vous ai déjà expliqué ça dans le passé, si vous l’avez loupé, je vous invite à cliquer sur le lien suivant : La Grotte des Oni.

Mais revenons-en à notre statue.

De par son emplacement, Ao Oni-kun est souvent la première oeuvre d’art que l’on voit à Takamatsu quand on y arrive. C’est mon cas. En 2009, lors de mon premier ou deuxième jour en ville j’étais tombé dessus :

 

La première photo date d’il y a deux semaines, celle-ci de mai 2009.

Le truc c’est que quand on est confronté à de l’art urbain tel que celui-ci, on ne connaît que rarement le nom de l’artiste, la plupart du temps, on y pense même pas. Ce fut d’ailleurs aussi mon cas pendant longtemps…

Jusqu’à ce que je tombe dessus par hasard il y a deux mois environ.

Il s’agit de Yoshifumi Oshima.

Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais si vous êtes un lecteur régulier, vous l’avez déjà vu, puisqu’il est le « directeur » de la Onba Factory sur Ogijima !

Depuis le jour où je l’ai rencontré et ai filmé cette interview, nous sommes restés en contact, je l’ai d’ailleurs vu il y a une dizaine de jours. Je pense d’ailleurs que vous pouvez vous attendre à ce qu’il réapparaisse tôt ou tard ici même.

En attendant, je trouve que c’est amusant que la première oeuvre d’art que j’ai vue à Takamatsu fut réalisée par le premier artiste japonais dont j’ai fait la connaissance.

Oh et voici son blog si vous lisez le japonais.

Qu'en pensez-vous ?

4 commentaires sur “Ao Oni-kun”

%d blogueurs aiment cette page :