Aller au contenu
Accueil > Art de Setouchi > Setouchi Triennale 2022 > Préparatifs de la Triennale de Setouchi 2022 – deuxième partie – Naoshima et Takamatsu

Préparatifs de la Triennale de Setouchi 2022 – deuxième partie – Naoshima et Takamatsu

La semaine dernière, j’étais allé sur Ogijima pour vous y montrer quelques préparatifs de la Triennale de Setouchi 2022. Mardi, je suis allé sur Naoshima, pour vous montrer quelques avant-premières de plus.

Mais avant d’embarquer, je suis passé par le Terminal du Port de Takamatsu, où sont situés le quartier général de la Triennale, divers guichets, le magasin officiel du festival et… une œuvre d’art qui était en train d’être installée :

Il s’agit de Paper Sea, qui vient juste d’être terminé au moment où je tape ces lignes par Asaki Oda. J’étais en retard pour prendre le ferry, et j’ai juste eu le temps de demander l’autorisation de prendre quelques photos à la va-vite et de courir vers les quais. Juste en partant, j’ai réalisé qu’Oda-san parlait parfaitement anglais (en fait, elle vit aux US). Maintenant, je m’en veux de ne pas m’être arrêté (mais j’aurais raté mon ferry). Je vais essayer de la contacter d’ici peu (mais si je l’interviewe, ce sera sur mon site anglais, je n’ai que rarement le temps de les traduire 🙁 ).

Asaki Oda est à gauche sur la photo

 

J’ai sauté juste attends dans le ferry et un peu moins d’une heure plus tard, j’arrivais à Naoshima.

À Miyanoura (le port où la plupart des visiteurs arrivent), Hiroshi Sambuichi est en train de rénover/reconstruire un bâtiment qui fait partie de son Naoshima Plan. Il s’agit du projet qu’il a sur Naoshima depuis 2013 et qui consiste à rénover, voire reconstruire des vieux bâtiments avec l’approche qui est la sienne : intégrer les forces de la nature dans le bâtiment pour le chauffer, l’aérer, etc. Respecter la culture et l’histoire locale, utiliser si possible des techniques traditionnelles, le tout dans une approche contemporaine. Il a fait Naoshima Hall en 2016, puis Water en 2019 (ainsi que quelques maisons privées entre-temps). Cette année c’est au tour d’un bâtiment qui n’a pas encore de nom officiel en anglais, dont le kanji est qui signifie Habiter.

Je me demandais s’il allait être prêt à temps, mais ayant vu une autre photo prise une semaine avant celles-ci, il est très probable que oui, le bâtiment sera prêt.

Toutefois, si j’ai bien tout compris, il sera prêt au printemps, mais pas terminé ! On pourra le visiter. Mais ensuite, les travaux reprendront et le bâtiment ne sera réellement terminé qu’à l’automne. J’imagine qu’au printemps on pourra voir la structure ou quelque chose du genre ?

 

 

Dans Miyanoura Gallery 6, s’appelle aussi Setouchi  »   » Archive depuis l’an dernier. Enfin, le bâtiment n’a pas changé de nom, mais il héberge désormais un projet à long terme, d’où le double-nom. Motoyuki Shitamichi, qui est en charge de la chose, est en train de préparer son nouveau projet d’archivage. J’ai d’ailleurs inventé (?) un nouveau mot pour décrire son travail : artchive. Je ne connais pas encore les détails, mais si on regarde bien ce qu’il fait avec la devanture, on peut suspecter un peu ce dont il s’agit.

 

Bon, je n’ai pas passé ma journée à voir seulement des projets en construction.

Je suis aussi allé voir les deux nouveaux sites sur Naoshima qui sont terminés et ouverts au public depuis quelques semaines déjà.

 

Tout d’abord, un nouveau lieu auquel j’ai fait allusion plusieurs fois depuis deux ans :

Valley Gallery

Le tout nouveau bâtiment de Tadao Ando, situé à deux pas du Lee Ufan Museum et hébergeant une œuvre de Yayoi Kusama qui est loin d’être nouvelle, puisqu’elle date de 1966: Narcissus Garden.

Pour la petite histoire, cette année-là se tenait la Biennale de Venise. Kusama n’était pas invitée, mais elle s’y est invitée toute seule en répandant ses boules de métal « partout. » À l’époque, elle était loin d’être le monstre sacré qu’elle est aujourd’hui. C’était même plutôt le contraire. Et elle vendait ces boules à 2$ l’unité. Je vous laisse imaginer combien elle coûterait aujourd’hui si elles étaient à vendre.

A priori, Narcissus Garden n’est là que pour la durée de la Triennale (environ) et le lieu devrait abriter essentiellement des expositions temporaires. J’imagine que le nombre d’œuvres exposables dans Valley Gallery va être assez limité. Le bâtiment n’a pas d’électricité et est en partie exposé aux éléments. On verra.

 

Un peu plus loin, pas exactement une nouveauté, mais une mise à neuf et un accès autorisé à tout le monde et non plus aux clients du Benesse House Hotel seulement, Hiroshi Sugimoto Gallery: Time Corridors, où l’on retrouve un certain nombre d’œuvres de Hiroshi Sugimoto y compris la dernière incarnation de sa Glass Tea House.

 

Je vous montrerai les deux lieux dans beaucoup plus de détails dans un futur plus ou moins proche (je vais essayer avant l’été 😉 ).

 

Ensuite, direction Honmura où je me suis baladé dans les rues et ai fait un petit tour dans les maisons du Art House Project.

Puis ce fut bientôt l’heure de rentrer.

 

Je regrette vraiment de ne pas être monté sur le pont supérieur du ferry pour prendre cette photo (et éviter les reflets disgracieux), je l’ai prise en coup de vent, et elle est bien plus réussie que je ne l’avais imaginé. Mais il commençait à faire un peu froid dehors.

 

Une dernière petite avant-première. Il y a quelques semaines, j’avais aussi remarqué des travaux au Sunport de Takamatsu, à deux pas de Liminal Air – core –. Il était presque terminé (je suis passé devant hier, il est totalement terminé et ouvert au public maintenant), mais il s’agit d’un espace de repos avec des tables et des chaises. Bonne idée.

Voila, c’est tout pour aujourd’hui.

Si vous voulez recevoir des nouvelles de la Triennale de Setouchi et du reste directement dans votre boîte e-mail, je vous invite à vous abonner à ma toute nouvelle newsletter.

Sinon, si vous voulez me suivre sur les médias sociaux, me remercier pour mon travail et plus, cliquez sur le phare ci-dessous ;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :