Fin de la Setouchi Triennale 2013 sur Ogijima

 

Donc, lundi, c’était le dernier jour de la Setouchi Triennale 2013. Bien entendu, je suis allé passer cette journée sur Ogijima.

Voici quelques photos et un mini-récit de quelques moments de la journée.

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 01

Pratiquement à chaque fois que j’arrive sur Ogijima, mais tout particulièrement pendant la Setouchi Triennale, c’est à peine sorti du ferry que l’on se sent arrivé dans un monde à part, un monde dans lequel tout le monde est le bienvenu. Par exemple grâce à ce charmant comité d’accueil.

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 02

Par contre, contrairement à d’autres jours, cette fin de Triennale signifiait aussi que l’île serait ce jour-là à partager avec d’autres personnes, beaucoup d’autres personnes.

 

Il y eut aussi une petite surprise, quelques minutes à peine après avoir touché terre : une grosse averse sortie de nulle part. Nous nous sommes donc réfugiés pendant un moment dans Shima Table et nous n’étions pas les seuls, là non plus :

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 03

 

Je pus y admirer toute une série d’objets de la vie quotidienne, conçus je présuppose par les designers qui ont fait Shima Table :

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 04

 

Et puis notre comité d’accueil était là lui aussi (il faisait partie du « staff » présent à Shima Table, des étudiants d’Okayama si j’ai bien tout compris). Il nous a fait un mini-concert, plus un duo avec Hana qui découvrait et adorait les percussions pour l’occasion !

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 05

 

Et puis comme le petit marché d’Ogi (présent tous les week-ends pendant la Triennale et pas mal de dimanches en dehors de la Triennale) était juste à côté, j’en ai profité pour déjeuner là, avec quelques spécialités locales :

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 07

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 06

 

La pluie ayant cessé, nous sommes donc partis dans les rues du village, pour voir certaines œuvres pour la dernière fois, et nous arrêter dans quelques-uns de nos lieux de prédilection (en l’occurence Onba Factory et Café Tachi).

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 08
Les drapeaux de Team Ogi étaient tous sortis, que ce soit ici devant l’atelier, ou partout dans le village au dessus des maisons de leurs propriétaires.

 

Mais bientôt, l’heure du dernier ferry approchait. Comme vous le savez peut-être déjà si vous êtes un lecteur régulier du blog, une des « traditions » les plus plaisantes d’Ogijima en période de festival, c’est qu’en général les artistes qui sont présents sur l’île ce jour-là viennent dire au revoir au gens prenant le dernier bateau. Cette fois, cette tradition prenait une tournure un peu spéciale, car c’était la dernière fois avant longtemps, et peut-être même la dernière fois tout court pour certains artistes. Ils étaient aussi bien plus nombreux que d’habitude.

À ce propos, plus ou moins consciemment, quand on pense aux artistes d’un festival d’une telle ampleur, on se dit souvent qu’ils sont inabordables. C’est totalement faux. Tout ceux que j’ai approchés jusqu’à présent se sont révélés des plus aimables au point que j’ai sympathisé avec un certain nombre comme vous avez déjà pu le lire ici ou là dans le blog, le seul problème étant la plupart du temps la barrière de la langue (il est temps que je remédie à la chose d’ailleurs).

Étaient présents ce jour-là : Tsuyoshi Ozawa, Hiroyuki Matsukage, Makoto Aida, Parco Kinoshita et Sumihisa Arima du Group 1965, Takashi Nishibori, Sayaka Ishizuka, Yoshifumi Oshima et Team Ogi (j’espère n’avoir oublié personne).

Petite anecdote : peu de temps avant de monter dans le ferry, alors que je discutais avec Takashi Nishibori et son amie que je n’avais pas vus depuis la fin de Bengal Island cet été, un homme qui était parmi le groupe de personnes rassemblées là, me demanda soudain si j’étais le David d’Ogijima.com 🙂 Plus intéressant encore, j’appris un peu plus tard qu’il était le père de l’une des trois familles qui s’installe ces jours-ci sur Ogijima.

Oui, c’est la grande nouvelle du moment sur Ogijima, trois nouvelles familles s’installent sur l’île, et en conséquence l’école rouvrira en avril prochain ! De loin, vous avez peut-être du mal à complètement appréhender l’importance de la chose, mais croyez-moi, elle est d’importance. Je vous reparlerai de tout cela au fur et à mesure que les choses viendront à mon oreille.

Autre petite anecdote : quelques dizaines de minutes après être rentrés à Takamatsu, dans un konbini du Sunport, je croisais de nouveau Parco Kinoshita (en fait les artistes avaient pris un autre bateau et étaient eux aussi rentrés à Takamatsu pour assister à la cérémonie de clôture du festival). Nous échangeâmes quelques mots et il demanda à 康代 de nous prendre en photos, lui, Hana et moi… J’aimerais bien la voir cette photo, mais je ne suis pas sûr de pouvoir le contacter. Par contre, je n’ai jamais vu le film que Makoto Aida avait filmé cet été et où je figure quelques secondes (je crois bien qu’il a été diffusé ce week-end en fait).

Voila, c’est tout pour les anecdotes de cette fin d’après-midi, je vous laisse avec les photos du départ du ferry et des adieux à la Setouchi Triennale 2013 sur Ogijima :

 

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 24

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 25

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 26
L' »aborigène » d’Ogijima était bien sûr là, lui aussi. (plus de détails à son propos un de ces jours…)

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 27

 

Setouchi Triennale - dernier jour sur Ogijima - 28

 

Fin…? Non pas encore, il y avait ensuite la cérémonie de clôture au Sunport de Takamatsu…

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :