Shodoshima Island Lab par Graf

 

Les photos que j’ai a vous montrer aujourd’hui sont à la fois une rétrospective et une « avant-première ».

Il s’agit de Shodoshima Island Lab, une installation d’un collectif venant d’Osaka du nom de Graf que j’avais beaucoup aimé en 2013 (même si je n’en avais jamais parlé auparavant) et qui revient pendant la session d’automne de la Triennale de Setouchi 2016.

Graf est donc un collectif multi-facettes qui regroupe des artistes, des designers, des graphistes, des décorateurs d’intérieur, des cuisiniers, et j’en passe. Bref, tous ces métiers qui servent à rendre la vie quotidienne plus belle et parfois meilleure. Ils sont aussi responsables de Shodoshima Gelato Recipes et de Kaguya’s Pause dont je vous ai parlé en mars dernier.

Il y a trois ans, Shodoshima Island Lab, situé dans une maison à l’extrémité est du village d’Umaki (après le Regent in Olives), était donc un « laboratoire » où Shodoshima – et la plupart des éléments naturels et culturels faisant d’elle ce qu’elle est – avaient été disséqués, catalogués, analysés, répertoriés, et j’en passe.

Cela donnait une installation vraiment sympa qui permettait de découvrir l’île sous un angle inédit et très original.

La « laboratoire insulaire » va donc de nouveau ouvrir ses portes pour une installation que j’imagine à la fois très similaire et très différente. Pourquoi n’est-il ouvert que pour une seule saison cette année ? Aucune idée, mais j’ai cru comprendre que les célèbres matsuris de Shodoshima y auront une place importante, et comme ils se déroulent à la mi-octobre, en pleine session d’automne, ceci explique certainement cela.

 

 

Rendez-vous donc en octobre, pour voir ce à quoi la version 2016 du Shodoshima Island Lab ressemblera.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :