Première visite d’Ogijima de l’année 2018


Aujourd’hui et avec quelques jours de retard, je suis allé sur Ogijima pour la première fois de l’année. Juste une petite visite « de courtoisie » pour bien commencer l’année, rien de spéciale sinon ma première visite « officielle » du nouveau café de l’île, Damonte & Co dont je vous parlerai en détail très prochainement (« officielle » car je m’y suis déjà rendu plusieurs fois, mais jamais quand il était ouvert, donc ce fut ma première visite en tant que client 🙂 ).

Quelques photos servant surtout à tester l’appareil-photo et la caméra de mon nouveau téléphone.

 

Un peu tard pour Hatsumode, mais je n’ai quand même pas dérogé à ma « tradition » de me rendre au sanctuaire de Toyotamahime pour ma première visite de sanctuaire de l’année.

 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, j’ai découvert aujourd’hui une rue(lle) sur l’île par laquelle je n’étais jamais passée.

Il faut d’abord passer par là.

 

Mais ensuite, j’ai toujours tourné à gauche, le chemin de droite ressemblant à l’entrée d’une propriété privée. Il n’en est rien, il s’agit d’une rue, voire d’un mini-passage car elle passe sous un bâtiment (d’où la confusion avec l’entrée de quelque chose).

Ensuite, on ressort là :

 

 

Saurez-vous trouver ces rues lors de votre prochain passage sur l’île ? 😉

 

Plus tard, dans le port :

 

 

 

Bon, je vous avoue, je ne suis pas totalement convaincu par ce nouvel appareil-photo / caméra (mais bon il faudra aussi que je joue avec les paramètres, essayer d’autres applications, etc). Ce n’est pas qu’une mauvaise nouvelle, ça peut aussi vouloir dire que mon bon vieux et « vrai » appareil-photo qui prend presque la poussière ces temps-ci va reprendre un peu plus de service.

(je ne l’avais pas mis à la retraite, mais l’appareil-photo de mon ancien téléphone lui faisait parfois une sacré concurrence pour ce genre de photos que je prends en me baladant sans chercher à faire des chefs d’œuvres)

 

Finissons ce petit article par une bonne nouvelle. Depuis aujourd’hui, il y a deux nouveaux résidents sur Ogijima, mais deux résidents très spéciaux. En effet, la famille Nishikawa s’agrandit encore… et la population canine d’Ogijima a doublé en un instant :

 

 

Voila, c’est tout pour aujourd’hui. À très bientôt. 🙂

 


A propos de David Billa

David vient du Sud-Ouest de la France. Après quelques années passées aux États Unis et quelques autres à Paris, c'est aux abords de la Mer Intérieure de Seto qu'il s'est finalement posé. Subjugué par la beauté de cette région malheureusement si méconnue, il a créé ce blog pour vous la faire découvrir.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Première visite d’Ogijima de l’année 2018

  • Telly

    Joli temps sur Ogijima ! Pas comme ici où il fait gris et humide depuis au moins un mois…
    Un téléphone ne remplacera jamais un appareil photo même un simple bridge. Le seul intérêt est qu’il tient dans la poche et qu’on l’a toujours sur soi. Après cela reste de la photo souvenir. J’ai trouvé ta vidéo un peu surexposée à mon goût.

    • David Billa Auteur de l’article

      Si ça peut te réconforter, il a fait gris et humide aujourd’hui… 😉

      En général, l’hiver est plutôt ensoleillé ici, mais ça ne l’empêche pas d’être quand même froid, surtout à cause d’un sale vent venu du continent, de régions où il ne fait pas bon vivre en hiver (Sibérie ? Mongolie ? Chine ? par là quoi.)

      Pour les appareils-photos, mon « vrai » est effectivement un bridge. En général, je serais plutôt d’accord avec toi, mais mon dernier téléphone (Nexus 6) prenait vraiment de chouettes photos tant qu’il s’agit de prendre un truc simple sans avoir à faire de réglages (et sans zoomer). Voire, même il prenait de meilleures photos dans certaines conditions (à basse lumière et/ou en macro). Je te défie de deviner quelle photo a été prise avec quel appareil au cours des deux dernières années sans regarder les exifs 😉

      Mais ce nouvel appareil, dans ce nouveau téléphone (Aquos R) ne m’a pas vraiment convaincu.
      La bonne nouvelle, c’est que j’ai gardé mon Nexus, je n’exclus pas de continuer à l’utiliser, seulement pour son appareil-photo en fait. 🙂

      • Telly

        C’est sûr qu’à l’œil on ne peut pas faire la différence. Mais dès que tu veux un cadre ou une profondeur de champ il est plus simple, voir indispensable, d’utiliser un apn. Après j’imagine que les capteurs sont les mêmes sur les deux types d’appareils pour des questions de coût.
        L’important étant que tu continues à nous faire rêver avec tes photos quel qu’en soit la provenance !