Kyoto Gyoen (16e jour – 3 juin 2010 – septième partie)

 

Vous l’aurez certainement deviné au vu des lieux d’où ont été prises les photos des deux articles précédents, notre prochaine étape était le Parc de Kyoto (Kyoto Gyoen -京都御苑), parc rectangulaire de 1300 mètres de long sur 700 de large au centre de Kyoto. De par sa forme et de par son emplacement, il faut avouer qu’il a de faux airs de Central Park Kyotoïte, et effectivement, on y voit des gens faire du jogging (des étrangers, mais des Japonais aussi) et d’autres y promener leur chien. En fait, quand nous nous y sommes rendus, le lieu était très calme, et à part ces quelques coureurs et promeneurs, ainsi que quelques lycéens jouant au base-ball sur un terrain prévu à cet effet, le parc était presque désert.

 

Kyoto Gyoen - 1

 

Ce parc était autrefois le quartier de la haute noblesse de la ville pour la simple et bonne raison que le Palais Impérial se trouve en son centre. Le palais est toujours là, les maisons des nobles de l’Époque d’Edo n’y sont plus. Elles ont été démolies quand la capitale impériale fut déplacée à Tokyo, que les nobles en question y ont déménagé et que le quartier a été transformé en parc. On y trouve toutefois ici ou là quelques vestiges associés de panneaux narrant l’histoire du bâtiment qui se trouvait là.

Par contre, au centre du parc se trouve toujours le Palais Impérial que je me faisais une joie de visiter… Mais en nous approchant de celui-ci, quelque chose clochait : ces grands murs l’entourant me semblaient bien peu touristiques, les caméras de surveillance encore moins, et que dire des forces de police, discrètes, mais bien présentes ici ou là aux abords de l’enceinte ?

 

Kyoto Gyoen - 2

 

C’est en arrivant près de la porte (fermée) du Palais que soudain je réalisai : est-ce que Versailles serait ouvert au public si la France était toujours une Monarchie ? Et le Château de Windsor en Angleterre, on peut le visiter quand bon nous semble ?

Car bien évidemment, même si la capitale est maintenant Tokyo et même si l’Empereur ne sert plus à grand-chose, ce château appartient toujours à la famille impériale et il est toujours sa résidence (secondaire).

Donc pas de visite du Château Impérial de Kyōto pour nous. En fait, on peut le visiter, mais il faut en faire la demande par écrit et ce genre de choses je ne sais pas combien de temps avant, vous avez toutes les infos sur le site officiel si ça vous intéresse.

Reste un parc très reposant et plaisant avec quelques petits coins très beaux…

 

Kyoto Gyoen - 3

 

Kyoto Gyoen - 4

 

Kyoto Gyoen - 5

 

[iframe src= »http://maps.google.com/?ie=UTF8&t=k&ll=35.023284,135.763764&spn=0.017572,0.014977&z=15&output=embed » width= »350″ height= »500″ frameborder= »0″ marginwidth= »0″ marginheight= »0″ scrolling= »no »]
View Larger Map

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Kyoto Gyoen (16e jour – 3 juin 2010 – septième partie)”

%d blogueurs aiment cette page :