Kasuga-Taisha en coup de vent… (7e jour – 25 mai 2010 – quatrième partie)

 

Cet article va être très bref – en tous cas plus bref que les autres – parce que pour une raison que j’ai oubliée (question de timing certainement) nous n’avons pas vraiment visité le Kasuga-Taisha, le sanctuaire Shinto le plus important de Nara, juste passés devant rapidement (faire du tourisme avec des Japonais c’est aussi ça : le timing est prépondérant ; parfois plus que les choses visitées elles-mêmes). Donc pour le background culturel, je vous laisse compulser wikipedia ou autres, mais je vous gratifie quand même de quelques photos pour vous faire envie…

 

Des milliers de lanternes de pierre (vieilles de plusieurs centaines d'années ?), au beau milieu de la forêt, mènent au Kasuga-Taisha

 

 

 

 

Oui, parfois on oublie que tout le monde ne visite pas les temples pour faire du tourisme.

 

 

 

Sortie du sanctuaire et retour vers la ville.

 

Je me dois aussi de mentionner une anecdote qui n’intéressera pas grand monde et qui s’est déroulée sur le pas de porte du Kasuga-Taisha, là où je croisai un homme portant une casquette presque unique au monde pour moi, puisqu’il s’agissait d’une casquette de l’Université de Floride, mon ancienne université qui restera certainement « mon université » pour toujours, malgré le fait que j’en ai fréquenté trois d’universités, et qu’en fait University of Florida est la seule dont je n’ai pas de diplôme. Peut-être parce que j’y suis resté le plus longtemps et surtout je n’en ai pas été qu’étudiant, mais aussi employé. Et j’avoue, c’est dans ces moments-là que je redeviens un petit peu américain et que j’adresse la parole à des inconnus qui le prennent bien puisque nous sommes en fait des collègues, et comme il se dit par chez nous : « The University of Florida is in Gainesville. The Gator Nation is everywhere! » ce qui fut une fois de plus prouvé par cette rencontre et brève discussion avec cet homme, sous le regard plus qu’étonné de mes beaux parents… L’autre anecdote inutile du moment : à ce moment-là de l’histoire, j’étais le plus à l’Est que j’ai été dans ma vie.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Kasuga-Taisha en coup de vent… (7e jour – 25 mai 2010 – quatrième partie)”

%d blogueurs aiment cette page :