Aller au contenu
Accueil > Îles de la Mer de Seto > Journée hivernale et ensoleillée sur Ogijima

Journée hivernale et ensoleillée sur Ogijima

Je crois que mardi dernier était le premier jour de l’année où j’étais libre et qu’il ne faisait pas un temps dégueulasse (normalement, les hivers de la Mer de Seto sont plutôt ensoleillés – je ne sais pas si c’est dû aux bouleversements climatiques ou autres, mais cette année on se croirait parfois en région parisienne). Donc j’ai fait la chose logique à faire : une balade sur Ogijima pour prendre un peu l’air et le soleil.

Je vous en ai ramené quelques photos :

Teshima à l’horizon, sur la route du phare.

 

Les narcisses sont en fleur (la seule raison pour laquelle des gens se rendaient à Ogijima en hiver avant 2010 et que toute cette histoire d’Art de Setouchi ne débute).

 

 

Tiens, le phare est en travaux.

 

Odeshima, dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler (même ici, je ne l’ai qu’à peine mentionnée – c’est qu’il y a plus de vaches que d’êtres humains).

 

Photo un peu surexposée, mais je l’aime bien quand même (j’ai enfin le temps d’apprendre à mieux me servir de mon « nouvel » appareil – la Triennale ne m’avait pas beaucoup laissé le temps de m’essayer aux divers modes et tout ça).

 

 

Un jour je serais curieux de connaître l’histoire de ce cabanon qui déjà abandonné lors de ma première visite de l’île il y a 11 ans mais qui tient bien le coup. Mais bon je suspecte que cette histoire n’est peut-être pas très passionnante.

 

 

Kashiwajima, une île inhabitée, juste à côté de Naoshima (que l’on devine derrière).

 

Pour la petite histoire, j’ai rencontré mon deuxième sanglier sur Ogijima juste avant d’avoir pris cette photo. Il était assez petit et de l’autre côté de la clôture de protection, et on s’est mutuellement surpris. Il n’a pas demandé son reste et s’est enfuit aussitôt (un jour j’arriverai à en prendre un en photo… peut-être).

 

Et on retourne dans Ogicho :

 

 

 

 

Shikoku et Takamatsu, vues depuis le sanctuaire de Toyotama-hime au sommet du village.

 

 

Voila, c’est tout pour aujourd’hui.

Je sais c’est bref, mais j’ai une bonne nouvelle : la fin de l’année académique approche, et donc je devrais avoir pas mal de temps libre pendant presque deux mois. Vous savez ce que cela veut dire ? Oui, plus de nouveau contenu ici même. 🙂

 

Si vous avez aimé cet article et ces photos, et que vous souhaitez me remercier pour mon travail, il y a plusieurs façons de le faire, je suis sûr qu’il y en aura au moins une qui vous satisfera. 🙂

 

 

 

5 commentaires sur “Journée hivernale et ensoleillée sur Ogijima”

  1. Sympa les photos ! On voit que tu t’habitues.
    Pour la photo surexposée si tu as un fichier raw, tu peux essayer de la rattraper avec le logiciel fourni avec ton appareil. Notamment s’il s’agit d’un problème de balance des blancs. Mais bon, si c’est cramé c’est cramé !

    1. Merci.
      Je m’entraîne à utiliser mon objectif « prime » 50 mm. J’ai encore un peu de mal sans zoom (surtout que mon appareil est pas « full frame » – il faudra un jour que j’apprenne tous ces termes en français 😉 ), mais la qualité des photos, surtout les couleurs, est vraiment nettement supérieure à celles que je prends avec l’objectif « kit ».

      Malheureusement, je ne prends pas mes photos en RAW. Je sais, ce serait peut-être mieux, mais en ce moment, j’aurais juste pas le temps de toutes les traiter et vu mon manque de temps chronique pour poster régulièrement ces temps-ci, ça ne ferait qu’aggraver le problème (je n’ai pratiquement rien retouché sur ces photos).
      Comme je disais, je l’aime bien quand même cette photo, et comme c’est un lieu que j’ai souvent l’occasion de photographier si je le souhaite, je me suis dit que ce n’était pas très grave si la photo était plus que perfectible. 🙂

      1. Tu peux prendre tes photos en raw ET en jpg en même temps. En jpg pour un traitement rapide avant mise en ligne et en raw pour le cas ou tu veux bosser un peu sur une photo ou en rattraper une.
        Mais le 50mm donne d’excellents résultats, on le voit bien 🙂

        1. Bonsoir David et Terry .Je ne retoucherai pas cette photo je la trouve très belle ainsi avec ses remparts d’ombre qui encadrent et mettent en lumière la structure étonnante du mur de soutènement de la maison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :