Haikyo à Yashima ?


Non, je ne me lance pas dans le Haikyo, l’art d’explorer les lieux abandonnés au Japon. Je laisse ça à notre spécialiste maison.

Néanmoins quand je me balade sur Yashima, un peu à l’écart du circuit touristique habituel (vous savez, celui que vous avez fait quand vous êtes venus à Takamatsu : Yashima-ji, suivi du point de vue sur Takamatsu et la Mer Intérieure de Seto), il m’arrive de passer à côté du grand hôtel abandonné sur le bord est du plateau. Un des vestiges de la bulle immobilière des années 80.

Sauf erreur de ma part, quatre hôtels furent construits sur Yashima à cette époque, parce que quelqu’un a pensé un jour que les touristes (bien peu nombreux à Takamatsu à cette époque-là) avaient envie de passer leurs nuits en haut d’une colline loin de tout et surtout du centre-ville lors de leur passage dans la région. Je crois même que l’un d’entre eux n’a jamais vraiment ouvert. Aujourd’hui il n’en reste qu’un, reconvertit en spa (de luxe?). Ainsi que cette gigantesque ruine :

 

 

L’autre jour, pour la première fois, je m’en suis approché un peu plus qu’à mon habitude, et j’ai jeté un œil dans le lobby :

 

Ça me rappelle ma jeunesse, tiens !

 

Par contre, un truc auquel je ne m’attendais pas, c’était l’odeur qui sortait du bâtiment. Une odeur assez inhabituelle et un peu flippante car assez forte et qui sortait de toutes les ouvertures. Je ne saurais trop comment la décrire sinon une odeur de plastique qui pourrit (oui je sais, le plastique ne pourrit pas, mais je ne vois pas comment décrire l’odeur autrement).

 

 

 


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Haikyo à Yashima ?