Convention Asie-Pacifique de Bonsaïs à Takamatsu – Novembre 2011

 

Entre les 18 et 21 novembre dernier, s’est déroulée à Takamatsu la 11th Convention Asie-Pacifique de Bonsaïs.

Je n’y ai pas à proprement parler participé, tout occupé que j’étais à chercher un appartement à ce moment-là, et si je n’ai pu aller à aucune des expositions au Parc Ritsurin, au Parc Tamamo et à Kokubunji, j’ai tout de même pu aller faire un tour ou deux à la Symbol Tower où il y avait pendant toute la durée de la convention un grand marché aux Bonsaïs ainsi que plusieurs stands présentant différents artisanats d’art de Kagawa.

Je n’en ai finalement pas grand-chose à dire sinon que cela m’avait l’air tout à fait passionnant pour tout connaisseur de Bonsaïs (ce que je ne suis pas) et que je n’ai jamais vu autant d’étrangers dans les rues du centre-ville de Takamatsu que durant ces quatre jours.

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille bien entendu le site officiel de la convention, mais aussi surtout les sites de Jérôme Cologne et de Guillaume Billaud qui y ont participé grâce à Shikoku Muchujin, un peu comme moi et le Festival de Setouchi l’an dernier.

 

Mais cela ne m’a pas empêché de prendre quelques photos plus ou moins ratées et plus ou moins intéressantes.

Enjoy.

 

En fait, la première chose sur laquelle je suis tombée, en arrivant à la Symbol Tower ce jour-là ne fut pas des Bonsaïs mais une expo-vente sur différents artisanats d’art de Kagawa (et d’ailleurs ? Je ne suis pas sûr que tous venaient de Kagawa) :

 

Urushi

 

Des Temari de l’association Sanuki Kagari Temari Hozonkai. Nous avons pu d’ailleurs retrouver Eiko-san et les membres de l’association pour l’occasion.

 

Si vous êtes nouveaux lecteurs et que vous ne savez pas à quoi je fais allusion, ça se passe là : Sanuki Kagari Temari. Apparemment après les articles sur le blog (enfin, surtout la version anglaise qui a été pas mal relayée dans les milieux anglophones amateurs de Temari), ainsi que la vidéo sur Youtube, ils ont été contactés par pas mal d’étrangers.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait aussi des animations aussi diverses que variées dans et autour de la Symbol Tower:

 

On pouvait par exemple s’essayer à faire soi-même son Macha, chose que j’ai tentée mais que je ne narrerai pas ici par respect pour ceux de mes lecteurs pour qui ces choses ne sont pas à prendre à la légère (oui, je pense à vous, Julia, Thierry et Nicolas). Petit indice: ça ressemblait plus à un jus vert douteux qu’à du thé.

 

Mais si mon macha était très raté, il le fut en musique !

 

Des groupes de gamines de la ville faisaient des démonstrations de danse, espérant certainement devenir les nouvelles J-Pop Idols un jour (je crois que j’ai une vidéo de la chose quelque part).

 

J’espère que c’était une danseuse et pas seulement une visiteuse… J’ai un doute…

 

La Symbol Tower comme je ne vous l’avais encore jamais montrée, « de dos ».

 

 

Mais trève de bavardages, ce sont des Bonsaïs que je suis censé vous montrer dans cet article après tout.

Les voici :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

6 commentaires sur “Convention Asie-Pacifique de Bonsaïs à Takamatsu – Novembre 2011”

%d blogueurs aiment cette page :