Cérémonie de Clôture de la Setouchi Triennale 2013

 

Juste après être rentrés d’Ogijima pour ce dernier jour de la Setouchi Triennale 2013, nous nous sommes rendus à la cérémonie de clôture qui se tenait dans une salle de réception du Sunport Hall en début de soirée.

Je n’ai pas grand-chose à en dire, d’ailleurs cet article ne sera pas exactement des plus intéressants, sinon comme document informatif si vous vous demandez à quoi peut bien ressembler cette cérémonie.

 

Setouchi Triennale 2013 Ceremonie de Cloture - 01

La salle se remplit de ses invités.

 

Setouchi Triennale 2013 Ceremonie de Cloture - 02

Ça commence…

 

Setouchi Triennale 2013 Ceremonie de Cloture - 03

…par une rétrospective d’un certain nombre d’oeuvres d’art et autres moments du festival.

 

Setouchi Triennale 2013 Ceremonie de Cloture - 04

Il y eut aussi un certain nombre de numéros musicaux.

En voici quelques extraits en vidéo :

 

[iframe width= »640″ height= »360″ src= »//www.youtube.com/embed/WhTB5xD1kjQ » frameborder= »0″ allowfullscreen]

 

 Puis toute une série de discours. Malheureusement tous en japonais sans traduction, mais bon il ne devait pas y avoir plus de six ou sept étrangers dans la salle (j’ai ai compté cinq, moi y compris) et je devais être la seule personne dans toute la salle à ne pas comprendre le japonais couramment. Donc…

Setouchi Triennale 2013 Ceremonie de Cloture - 05

 Keizo Hamada, gouverneur de Kagawa ouvrit le bal des discours.

 

 Suivi de Soichiro Fukutake (étonnamment Fram Kitagawa qui était bien sûr présent ne s’est pas exprimé).

 

Ensuite, le maire de Takamatsu, Hideto Onishi, a parlé lui aussi, et a annoncé le vainqueur du grand prix du festival : le Français Didier Théron.

 

Je n’ai malheureusement pas assisté à aucune des performances des « Gonflés » (elles avaient toutes lieu en semaine, très dommage) donc je ne pourrai pas vous en parler ; mais en tant que lauréat du prix, il est invité d’office à l’édition 2016 de la Triennale. Rendez-vous est donc pris dans trois ans.

 

Ensuite diverses personnes, des représentants de chaque île, ont fait de brefs discours (en voici quelques uns) :

 

Puis, le final approchant, les bénévoles de Koebi-tai prirent les choses en main et transformèrent cette cérémonie un peu solennelle en quelque chose de beaucoup plus festif :

 

Et c’est ainsi que s’acheva la Setouchi Triennale 2013.

Rendez-vous dans trois ans…

Enfin, je veux dire pour la prochaine triennale. Bien entendu, ce blog continue son bonhomme de chemin, il y sera d’ailleurs encore question de la Triennale assez régulièrement avec des présentations des oeuvres encore exposées (n’oubliez pas qu’entre deux festivals, il y a quand même un grand nombre d’oeuvres à disposition un peu partout (je vous en ferai la liste bientôt), voire aussi d’un certain nombres n’existant déjà plus mais qui valent la peine d’être mentionnées.

Fin… et à suivre…

 

 

Qu'en pensez-vous ?

%d blogueurs aiment cette page :