Artiste-Ouvrier à Manno-cho

 

La Triennale de Setouchi, ce sont tous les événements, oeuvres, bâtiments, installations dont je vous parle très souvent, mais en même temps, c’est aussi un nombre d’initiatives artistiques et culturelles qui sont entreprises dans la région en partenariat avec la Triennale.

Si j’en parle moins, c’est que c’est plus confidentiel, que les informations en langues que je peux lire sont pratiquement nulles, et que mon attention est bien souvent toute aux îles pendant la plus grosse partie de l’année.

Heureusement, de temps à autres, je tombe sur une telle initiative et j’ai parfois même le temps de vous en parler.

C’est ainsi que j’ai eu le plaisir de rencontrer Artiste-Ouvrier pas plus tard qu’hier après-midi dans la petite ville de Manno-cho dans le sud de la Préfecture de Kagawa, quand il m’a invité à voir le mural qu’il a peint pour une pâtisserie-boulangerie (café aussi) locale du nom de Nishiuchi Kagetsudo (une des rares pâtisseries de la région – la seule ? – à ne pas avoir de nom français à tendance franponais).

Il venait juste de terminer. Les échafaudages étaient encore là. J’y suis même monté pour faire quelques gros plans : du premier « étage » seulement, bien trop le vertige pour monter plus haut. 🙂

Enjoy :

 

artiste-ouvrier-manno-cho-2

 

 

Une oeuvre d’une grande richesse comme vous pouvez le voir. Malgré les explications fascinantes d’Artiste-Ouvrier, je n’ose me risquer à tout décrire de peur de me tromper, notez toutefois l’importance des aigrettes et du dragon.

 

artiste-ouvrier-manno-cho-9

Si cette image vous semble familière, c’est normal.

 

artiste-ouvrier-manno-cho-13

Le lieu en lui-même est aussi très intéressant : un patchwork de bâtiments d’inspiration européenne, donnant un peu une atmosphère « conte de fées » à l’endroit. Nous n’avons pas goûté les gâteaux, mais le pain que nous avons acheté et les dango que l’on nous a offerts étaient très bons.

 

Jouons avec les stencils et la lumière.

 

artiste-ouvrier-manno-cho-16

 

 

Si vous passez à Manno-cho, n’hésitez pas à faire un détour par Nishiuchi Kagetsudo pour admirer son oeuvre.

Maintenant, j’imagine que très peu d’entre vous se retrouverons à Manno un jour (en cinq ans de vie à Kagawa, je n’y avais encore jamais mis les pieds, c’est je crois la seule municipalité de la préfecture où je n’étais pas encore allé). Cela n’a pas d’importance : si vous venez à Takamatsu pendant la Triennale, il nous a aussi préparé plusieurs oeuvres qui orneront la gare de Kawaramachi (la gare principale du Kotoden au centre-ville) pendant toute la session d’automne de la Triennale. Voire un peu plus car, sauf erreur de ma part, elle y seront installées à la fin de cette semaine. Bien entendu, vous les verrez aussi sur ce blog si vous ne pouvez vous rendre sur place.

Et comme vous aurez compris qu’il est français, regardez tout simplement du côté de chez vous, peut-être y aura-t-il une exposition un de ces jours.

Je vous invite d’ailleurs à consulter son site officiel et à aimer sa page Facebook.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :