Aller au contenu

Anger from the Bottom

Aujourd’hui, je vous emmène dans le village de Sakate, au sud-est de Shodoshima, pour revisiter l’une des œuvres « vétéranes » de la Triennale de Setouchi. Je veux parler de Anger from the Bottom de Kenji Yanobe et Beat Takeshi (plus connu des francophones sous son vrai nom, Takeshi Kitano, oui, oui, lui-même).

Elle a un peu changé depuis la première fois que je vous en ai parlé.

Malheureusement, le « dieu de la colère » ne se cache plus dans son puits. Il « flotte » maintenant en permanence au-dessus de celui-ci. De plus, un sanctuaire a été construit autour de la statue pour la protéger un peu des éléments. Notez que ce « Beat Shrine » a été conçu et construit par Dot Architects, qui a conçu pas mal de choses dans la région et pour la Triennale de Setouchi.

Voici à quoi Anger from the Bottom ressemble aujourd’hui :

Il vous regarde déjà d’un air menaçant, alors que vous êtes encore assez loin, arrivant du port et gravissant une petite pente assez raide.

Il ne se cache plus dans son puits, mais toutes les heures, à l’heure exacte, il se passe ceci :

Bref, vous aurez compris qu’il vaut mieux ne pas le mettre de mauvais poil. Mais j’espère toutefois que vous irez le voir lors de votre prochaine de Shodoshima.

 

Anger from the Bottom est accessible toute l’année. Il crache de l’eau toutes les heures, à l’heure exacte.

 

 

Si vous aimez ce post et voulez me remercier, il y a plusieurs façons de le faire.
Cliquez ci-dessous pour les détails :

Merci d’avance.

 


En savoir plus sur Ogijima

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *