Sunport Sanpō

Mercredi dernier, les enfants étaient occupés non loin de Sunport Takamatsu, alors j’ai décidé d’aller m’y promener. Je crois que je n’y étais pas allé depuis plusieurs mois. Et en semaine, en fin d’après-midi ? Peut-être pas depuis des années.

J’ai aussi pris quelques photos presque au hasard avec mon téléphone (qui peut prendre de chouettes photos parfois, mais c’est toujours un peu aléatoire). Ça aurait été dommage de ne pas les partager avec vous, non ?

 

Le phare rouge.
Ça faisait un moment que j’étais pas allé lui rendre visite.
(cet hiver ? cet automne ? j’ai oublié)

 

Chères îles, sachez que vous me manquez beaucoup !
Mais les vaccins arrivent enfin !
Donc il n’est pas impossible que vous receviez ma visite très bientôt.

 

« no filter » comme disent les jeunes 😉

 

Apprenez à reconnaître les ferries : ici celui reliant Takamatsu au port d’Ikeda sur Shodoshima.

 

Apprenez à reconnaître les ferries – suite : et là, celui reliant Takamatsu au port de Tonosho, toujours sur Shodoshima.

 

En fait, ça fait un moment que je me dis que je devrais faire une page dédiée aux ferries pour faciliter votre « navigation » sur les quais du port de Takamatsu quand vous venez nous rendre visite. Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

 

Et puis de temps en temps, au Sunport, il se passe aussi des choses intéressantes du côté des gens qui y sont.

 

Un mini-concert. Du rap japonais, pas trop ma tasse de thé. Mais ils m’ont donné un flyer quand ils m’ont vu m’arrêter prendre une photo.

Donc, ils s’appellent Sunlite, un « solo & unit project ». Bien sûr, le flyer est plein de codes QR, pas très pratique pour partager leurs liens. Je suppose que je vais devoir les scanner sur mon téléphone, puis taper ce que j’ai trouvé ici, sur mon ordinateur. J’ai presque l’impression d’envoyer un fax…

Les codes QR sont-ils courants en francophonie ? Je ne les ai jamais trouvés très utiles et rarement pratiques, mais comme vous le savez peut-être déjà, ils sont partout au Japon, et les jeunes semblent les adorer encore plus que les autres générations.

Donc Sunlite est composé de Tsukasa Morimoto, Shuto Miyazaki, et Mokken Z. Et…

Oh, attendez ! Le collectif a un compte Twitter et un site web. Je suppose que ça suffira, je ne me vois pas scanner la douzaine de codes que comportait le flyer et taper ensuite ce que je trouve ici. Vous pourrez trouver leur chaîne Youtube et tout le reste à partir des liens ci-dessus si ça vous intéresse.

 

Un jeune couple qui prend des photos de mariage. Ils avaient choisi le bon jour.
Au Japon, on ne fait en général pas ses photos de mariage le jour de son mariage.

 

Des corbeaux se pourchassaient un peu partout.
(il semblerait qu’ils soient assez présents dans ma vie en ce moment pour je ne sais quelle raison)

 

 

 

Oui, c’était une bien chouette promenade, et elle était plus que bienvenue vu le temps que je passe hors de chez moi en ce moment, c’est à dire presque pas.

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Sunport Sanpō”

%d blogueurs aiment cette page :