Miyajima – Daishō-in (14e jour – 1er juin 2010 – troisième partie)

 

À Miyajima, il n’y a pas que le sanctuaire d’Itsukushima, il y a beaucoup d’autres choses (d’ailleurs, il faut au minimum une journée pour bien apprécier tout ce que l’île a à offrir, pas la ridicule demi-journée que nous lui avons malheureusement consacrée), et l’autre chose incontournable si – comme nous – vous avez fait l’erreur de ne pas consacrer assez de temps à ce lieu, c’est le temple de Daishō-in.

Il s’agit d’un temple bouddhiste Shingon, tout comme presque tous les temples du pèlerinage de Shikoku. Moins célèbre que le sanctuaire d’Itsukushima, il est tout aussi incroyable et magnifique que lui (pour des raisons totalement différentes).

Situé sur le Mont Misen, le temple a été fondé par Kōbō-Daishi en l’an 806 (il est dit qu’une flamme dans le temple brûle depuis cette date), et il fait partie d’une série de temples d’un autre pèlerinage, le pèlerinage des 33 temples dédiés à Kannon du Chūgoku.

Je n’ai pas grand-chose à en dire de plus sinon que parmi tous les temples que j’ai visités, c’est celui qui me sembla le plus « irréel », j’oserais même dire le plus mystique si j’avais la moindre once de mysticisme en moi. Mais je laisse plutôt parler les photos :

 

 

Agyō, fidèle au poste

 

 

 

Je suis persuadé qu’Anpanmanva bientôt atteindre le statut de divinité. La preuve : il a déjà sa place dans ce temple au milieu de toutes les autres statues sacrées.

 

Fudō-myōō et Tanuki

 

 

 

 

 

 Tengu

 

 Les Sept Nains, en vrai, c’est des dieux japonais…

 

 

 Cette partie du temple est dédiée au Pèlerinage de Shikoku, 88 statues représentant les 88 temples.
(notez que ces deux photos sont parmi les très rares photos que j’ai prises de l’intérieur d’un temple bouddhiste, ceci étant habituellement interdit. Là, je n’ai pas vu de signe prohibant la chose, et comme je pars du principe que « qui ne dit rien consent »…)

 

 Instructions :
1. Choisissez la statue qui correspond à votre souhait (avoir des enfants, gagner plein d’argent, trouver l’amour, être en bonne santé, etc.)
2. Versez de l’eau (grâce à la longue louche en bois et métal fournie) sur la tête de la statue.
3. Faites votre voeu.
4. Il sera exaucé.

 

 

Un conseil, allez-y peut avant la fermeture, vous y entendrez peut-être les moines commencer une cérémonie, chanter et jouer du tambour (je n’ai pas osé filmer et je m’en mords les doigts aujourd’hui).

 

 

Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Miyajima – Daishō-in (14e jour – 1er juin 2010 – troisième partie)”

%d blogueurs aiment cette page :