Aller au contenu
Accueil > Vie Quotidienne > Gens > La Vieille Dame et son Onba

La Vieille Dame et son Onba

 

vieille-dame-et-onba

 

Une vieille dame et son Onba sur Ogijima.

 

 

7 commentaires sur “La Vieille Dame et son Onba”

    1. Oui. Je ne soulignerai jamais assez (mais je ne l’ai plus trop fait ici depuis longtemps), l’importance de Onba Factory et de leur démarche.

      Ce projet représente pour moi l’âme même du festival, sa raison d’exister. Onba Factory est vraiment l’une des œuvres les plus importantes, et c’est en grande partie grâce à elle que la revitalisation d’Ogijima a pu fonctionner.

      Je t’invite à relire les vieux articles à son sujet, en particulier ces deux-ci :

      Le tout premier : http://www.ogijima.fr/onba-factory/
      Un autre avec diverses citations importantes : http://www.ogijima.fr/onba-factory-mai-2012/

      1. J’ai lu (re-lu ?) les articles dont tu me parles. Et je m’aperçois que ma remarque avait déjà ses réponses depuis longtemps !
        En tout cas l’idée est très belle et c’est assez amusant de voir que les habitants ont joué le jeu en confiant leur onba pour qu’il soit « customisés » !

      1. Je serais bien incapable de dire ce à quoi peut bien ressembler la mode tokyoïte de nos jours (ni aucun autre jour – sauf parfois quand je vais à Naoshima et que je croise des jeunes en short, mocassins et bonnets). 🙂

    2. bah, mes références sont simplement quelques photos dans le magazine sur Le Japon que je reçois. bon, cette vieille dame me fait penser aux grands-mères de mon enfance. le « onba » c’est le chariot?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :