Taiko Matsuri de Niihama

 

Les plus perspicaces d’entre vous l’auront compris depuis hier, aujourd’hui, je vais vous parler d’un Matsuri, mais cette fois-ci, il ne s’agit pas d’un simple Matsuri de quartier, mais du Niihama Taiko Matsuri !

Qu’est-ce ?

Il s’agit donc d’un Matsuri se déroulant dans la ville de Niihama, dans la Préfecture d’Ehime. Il a lieu tous les ans, du 16 au 18 octobre (environ), il est aussi connu sous le nom d’Otoko Matsuri (le Festival des Hommes). Désolé mesdames pour ce sexisme apparent, mais il faut non seulement être un homme, mais en plus en avoir – des muscles – pour devenir Kakifu, c’est-à-dire un des porteurs de Taikodai, ces immenses « chars-tambours » qui sont paradés dans les différents quartiers de la ville.

 

Arrivée du premier Taikodai du groupe.

 

 

Le festival est vieux d’environ 300 ans, en pleine Époque Edo, et c’est une cinquantaine de Taikodai que l’on retrouvera à divers endroits de Niihama au cours des trois jours. Mais il ne s’agit pas juste pour eux de parader, c’est à une véritable compétition que chaque équipage se livre, car à la fin du Matsuri seront déterminés les cinq Taikodai (un par district) qui ont le meilleur style de parade.

 

 

 

Et pour vous donner une idée un peu plus précise de ce dont il s’agit exactement, rien de mieux qu’une petite vidéo (pour vous mettre dans l’ambiance, montez très fort le son de votre ordinateur, et même là, vous ne pourrez malheureusement pas ressentir l’énergie qui se dégage d’un tel évènement) :

 

[iframe width= »640″ height= »360″ src= »http://www.youtube.com/embed/VcVsMxZm2H0″ frameborder= »0″ allowfullscreen]

 

Au cours du festival, la ville – qui compte environ 150,000 habitants – reçoit jusqu’à 350,000 visiteurs sur les trois jours. Il s’agit effectivement du troisième plus important Matsuri de Shikoku.

 

 

Un détail amusant. Il semblerait qu’à l’occasion du Matsuri, les habitants de la ville participant de près ou de loin à celui-ci, se laissent aller à des coiffures plus ou moins exubérantes que l’on ne voit que très peu en temps normal dans les petites villes du Japon. Et ça peut commencer à un très jeune âge :

 

 

Sur ce, je vous laisse avec quelques photos, mais comme j’en ai vraiment pris un grand nombre, ce n’est qu’une petite sélection que je vous livre ici, les autres (du moins celles qui en valent la peine à mes yeux) vous seront distillées au fur et à mesure entre deux articles parlant de tout autre chose.

 

 

 

Un Matsuri n’est pas réussi s’il n’y a pas d’Ikayaki!

 

« Malheureusement » en plein milieu des festivités, nous dûmes partir ailleurs (je sais je suis un peu cryptique, mais c’est pour entretenir le suspense pour les prochains jours), mais si vous voulez en voir plus je viens de trouver deux vidéos d’un Américain qui était au même endroit que moi ce jour-là, comme vous pourrez le voir ici, mais qui était aussi sur place, à 3 heures du matin, quand les Taikodai sont transportés au temple, en haut de la colline !

 

[iframe src= »http://maps.google.com/maps/ms?ie=UTF8&hl=en&t=k&msa=0&msid=105642463287016234539.000485a0de778f041c62a&ll=33.94336,133.316689&spn=0.121047,0.145912&z=12&output=embed » frameborder= »0″ marginwidth= »0″ marginheight= »0″ scrolling= »no » width= »425″ height= »425″]
View Niihama in a larger map

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Taiko Matsuri de Niihama”

%d blogueurs aiment cette page :