Aller au contenu
Accueil > Shikoku > Préfecture de Kagawa > Revoir Liminal Air – core –

Revoir Liminal Air – core –

 

Ce titre peut sembler trompeur. En effet difficile d’être à Takamatsu et de ne pas voir Liminal Air – core – l’oeuvre de Shinji Ohmaki installée au Sunport, sur le quai des ferries menant aux îles du coin.

Quoique, je dis ça, mais il est certain qu’il y a tout un tas de gens vivant à Takamatsu qui ne s’approchent que très rarement du Sunport.

Bref, je ne suis pas de ces gens-là, et à peine deux heures après être arrivés en ville, le 7 juin dernier, nous étions déjà en train de nous balader sur les quais et autres pontons du Sunport que nous retrouvions d’un calme que nous n’avions pas vu depuis un an après les foules d’octobre dernier.

Du coup, j’ai enfin pu prendre les photos de Liminal Air – core – que je n’avais pu prendre la dernière fois.

Sinon, oui, je sais, avec ces photos, je contredis un peu ce que je disais il y a quelques semaines, mais j’estime que prendre des oeuvres d’art ainsi n’est pas comparable avec prendre des lieux historiques, des paysages ou autres choses similaires de la sorte. Et puis là, vous avez déjà eu l’occasion de voir les photos illustratives.

 

 

2 commentaires sur “Revoir Liminal Air – core –”

    1. Je ne sais pas si tu as lu le post original où j’en parle, mais en octobre dernier, je n’étais pas fan. Cette fois-ci, j’ai la sensation de m’être « réconcilié » avec. Il y a certes une dimension émotionnelle à la chose : en la revoyant quelques heures après être revenu à Takamatsu, ce sont tous les souvenirs de cette expérience unique que fut ma visite du Festival qui ont resurgit à la fois, un peu comme si ces deux colonnes étaient ma madeleine à moi. (et en ça, sa « mission » d’être la porte de Takamatsu est réussie)

      Maintenant qu’en penserait une personne la découvrant pour la première fois ? Je ne sais pas, mais j’ose croire « pas grand chose » car en fait, elle s’intègre plutôt bien en fait. Au point que lors de mes passages suivants sur les quais, je l’ai à peine remarquée, elle fait maintenant plus ou moins partie du paysage du Sunport (qui est doté de pas mal d’oeuvres d’art ici ou là depuis plusieurs années, il faut le noter).
      Je serai toutefois curieux de connaître les impressions de quelqu’un la découvrant pas hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :