Quelle Affluence pour la Triennale de Setouchi au Printemps ?


Aujourd’hui, je démarre une nouvelle catégorie d’articles dans le blog (quoiqu’en pratique, j’ai déjà fait quelques articles de ce type), à savoir des réponses apportées à des questions que l’on me pose ici ou là (e-mail, réseaux sociaux, etc). Si j’essaie de toujours donner une réponse personnelle aux gens qui me posent des questions à propos de la région et du reste (sauf ceux qui ne se donnent pas la peine de faire une simple recherche sur le web ou qui espèrent que j’organise leur voyage pour eux – il y en a), je me dis que souvent ces réponses pourraient être utiles à d’autres personnes.

Donc voila, je démarre une rubrique FAQ avec une page dédiée et même un petit logo fait avec mes piètres talents de graphistes (je vois mes amis de la profession faire les gros yeux et un hochement de tête poli). 😉

Foire aux Questions : Triennale de Setouchi, Takamatsu, Kagawa, Pèlerinage de Shikoku et le reste

J’espère que tout cela vous sera utile.

Nous commençons donc aujourd’hui avec une question de Capucine à propos des foules éventuelles pendant la session de printemps de la Triennale de Setouchi :

 

J’aimerais savoir si pendant la Triennale (en l’occurrence au printemps), il faut s’attendre à voir beaucoup de monde sur les sites ? Est-ce que l’on doit faire une heure de queue à chaque fois sur toutes les îles ou moins que ça ?

Et ma tentative de réponse :

Je ne peux exactement répondre à votre question parce que cette année sera assez différente des précédentes à bien des égards.

Une différence majeure est que cette année la session de printemps de la Triennale se déroule en partie pendant Golden Week.

Cela laisse présupposer qu’il va y avoir énormément de monde pendant cette période. Même en dehors de la Triennale, la semaine de Golden Week attire toujours beaucoup de monde sur les îles (il y a parfois plus de monde sur certaines îles pendant Golden Week que pendant la Triennale, alors je crains un peu l’association des deux).

De plus, la Golden Week 2019 est unique puisqu’elle coïncide avec l’abdication de l’Empereur et l’accession au trône de son fils. De ce fait, la « semaine » ne va pas durer cinq jours, mais dix. Sauf erreur de ma part, elle débutera le 27 avril pour terminer le 6 mai (la Triennale débute le 26 avril).

Quel sera l’impact sur la fréquentation du festival ? Aucune idée. Est-ce que plus de Japonais vont voyager plus que d’habitude à l’intérieur du pays pendant cette Golden Week très spéciale ? Ou bien est-ce que les gens iront (ou resteront) à Tokyo – car j’imagine qu’il va y avoir toute une série de festivités et événements spéciaux là-bas (j’avoue je ne me suis pas penché sur la question) ? Aucune idée. Peut-être que le nombre de visiteurs sera étalé sur deux semaines ? Peut-être va-t-il doubler ?
Bref, beaucoup d’interrogations auxquelles il est difficile de répondre à l’avance.

En plus de la Golden Week et du changement d’empereur, il y a un troisième facteur à prendre en compte. Il est moindre, mais peut-être pas négligeable.

Si la Triennale de Setouchi attire en grande majorité des Japonais, elle devient de plus en plus célèbre à l’étranger aussi, certainement portée par la notoriété grandissante de Naoshima – si on peut encore le lire ici ou là, il n’est plus raisonnable aujourd’hui de qualifier Naoshima de lieu qui serait « en dehors des sentiers battus ».
Des sites et publications telles que National Geographic, Fodor’s ou Forbes ont listé la Triennale comme l’un des événements culturels et la Mer Intérieure de Seto comme l’un des lieux à ne pas manquer cette année.
De mon côté, en 2016 – mais il est vrai qu’à l’époque mon blog était moins connu et avait moins de lecteurs – je recevais des questions de la part de futurs visiteurs de la Triennale de Setouchi environ une ou deux fois par mois. Cette année, plusieurs mois avant le début de celle-ci et depuis plusieurs semaines déjà, j’en reçois plusieurs par semaine, parfois plusieurs par jour (c’est aussi pour cela que je crée cette rubrique FAQ).

Tout cela laisse supposer que la fréquentation de la Triennale 2019 va être bien plus importante qu’il y a trois ans.

Donc, oui, certains sites artistiques, certains jours recevront de nombreux visiteurs et il y aura de longues files d’attentes.

Mais cela ne veut pas dire partout et tout le temps. En dehors de Golden Week et en semaine, il est tout à fait possible de n’avoir que peu ou pas d’attente sur la majorité des sites. Cela va varier d’une œuvre à l’autre (certaines peuvent accueillir de nombreuses personnes à la fois, d’autres ne peuvent en recevoir qu’un nombre limité ; certaine se visitent en quelques secondes, d’autres prennent plusieurs minutes, voire plus).

Voila, je sais que je ne donne pas de réponse très exacte à cette question, mais ce n’est qu’une fois le festival démarrer qu’on aura une idée claire de l’affluence réelle.

Et qu’en sera-t-il des sessions d’été et d’automne ? Si je m’en fie aux éditions précédentes, les îles sont en général plutôt calmes en été et en semaine, et plutôt bondées les week-ends.

En été, la chaleur jouera un rôle sur l’affluence (s’il fait trop chaud, moins de monde ira sur place – en été, il y a surtout des gens de la région, des étudiants et des touristes étrangers qui se rendent à la Triennale – les locaux resteront probablement chez eux s’il fait trop chaud).

Pour l’automne difficile à prévoir, mais je pense qu’il y aura une affluence assez importante sans être trop dramatique (bien entendu les jours de semaine sont toujours plus calmes que les week-ends). Peut-être que je mettrai à jour cet article ou en écrirait un autre le moment venu.

 

File d'attente devant la citrouille de Yayoi Kusama sur Naoshima au Japon

Sur Naoshima, cela fait bien longtemps que tous les jours sont jour d’affluence, Triennale de Setouchi ou pas.

 

Laisser un commentaire