Ogichō

 

 

Ogichō, vu depuis le bâteau rapide revenant de Teshima (ou de Naoshima, j’ai un doute). Ce qui est bien avec les bâteaux rapides, c’est qu’ils permettent d’aller sur Naoshima, Teshima ou Shōdoshima en 30 minutes au lieu de près d’une heure (ce qui n’est pas bien c’est le prix, plus du double de celui du ferry), mais aussi que l’on passe très très près d’Ogichō ce qui permet de voir le village sous une perspective inhabituelle.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :