Nagao-ji

 

 

Quand je pense aux temples du Pèlerinage de Shikoku que j’avais visités jusqu’alors (Zentsū-ji, Konzō-ji, Yashima-ji, Ryōzen-ji, Sanuki Kokubun-ji et Negoro-ji) je me dis que tous ces temples sont vraiment magnifiques, que chacun à sa propre atmosphère, que chacun à des éléments qui le rend à la fois unique et fascinant.

Puis je pense que j’ai eu de la chance de débuter par ces temples-là, parce que le fait est que parmi les 88 temples que comporte le Pèlerinage de Shikoku, il y en a qui ne sont pas si fascinant que ça, et j’avais effectivement tendance à l’oublier.

Ma première rencontre avec un tel temple est survenue en juin dernier quand nous nous sommes rendus à Nagao-ji dans la ville de Sanuki.
Il s’agit pourtant du 87e temple, de l’avant-dernier, on aurait pu s’attendre à quelque chose de spécial, donnant un avant-goût de la fin en apothéose de ce pèlerinage, mais il n’en est rien. (quoique je dis ça, mais je ne me suis toujours pas rendu au 88e temple, Ōkuboji, donc je ne sais pas trop qu’en espérer).

Le fait est que Nagao-ji est assez décevant et c’est bien dommage.

Il est petit et ne comporte pas beaucoup de bâtiments, mais ce n’est pas tant ça le problème que le fait qu’il est bâtit autour d’une grande esplanade de terre battue servant aujourd’hui de parking pour les visiteurs. Et ça, il faut avouer que celui qui a eu cette idée aurait mieux fait de rester chez lui ce jour-là.

Enfin, bon…

 

Nagao-ji
Les voitures sont juste sur la gauche.

 

 

Nagaoji - Calligraphie

 

 

Laisser un commentaire

4 commentaires sur “Nagao-ji”

%d blogueurs aiment cette page :