L’Endroit le plus Triste de Takamatsu ?

Ceci est la « plage » de Takamatsu :

Et je trouve que c’est probablement le lieu le plus triste de la ville. Déjà, voyez sa taille, pour une ville de près d’un demi-million d’habitants.

Elle n’est plus vraiment utilisée depuis je ne sais trop quand, mais plusieurs décennies certainement. Madame m’a dit y aller quand elle était très petite, et il me semble bien qu’il restait un peu plus de sable et quelques enfants dans l’eau la première fois que je l’ai découverte il y a 10 ans.

Mais aujourd’hui, le sable est parti à la mer sans avoir été remplacé – et vu que de nouveaux bâtiments l’entourent (une salle de mariage et un mansion, une tour d’appartements vaguement chics), j’ai pas l’impression que des camions puissent y accéder de nos jours.
Il n’y a plus personne, juste quelques enfants du quartier et quelques promeneurs, malgré le fait qu’il s’agit d’un jour férié, avec un temps estival, et que la piscine publique non loin soit pleine de monde. Il y avait quand même un barbecue aujourd’hui, on le devine sur la droite. C’est la première que j’y vois ce genre d’activité.

J’y me rends très occasionnellement, à la recherche d’un coin calme et reposant, mais malheureusement, presque à chaque fois, j’en repars avec un petit coup de blues.

Parfois, je me dis que si la Mer Intérieure de Seto était dans un autre pays, elle aurait parmi les plus belles plages du monde. Mais voila, le Japon n’a pas cette culture de la plage. Et donc la Mer de Seto – quand on est en ville – c’est du béton et des plages abandonnées (les campagnes sont un peu mieux lôties, à peine).

Même dans mon quartier en bord de mer, si nous étions dans un pays occidental, j’aurais la plage à 300 mètres et je m’y rendrais plus souvent qu’à mon tour. Là, même si je fais un point d’honneur à aller au bord de la mer tous les jours (j’ai attendu plus de 40 ans pour vivre sur la côte, un vieux rêve de gosse aujourd’hui exaucé), ce n’est pas depuis une plage de sable fin que je peux admirer la mer, mais depuis une rue goudronnée et séparée de l’eau par un mur et des tétrapodes.

Heureusement qu’il y a les îles. 🙂

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :