Il me tarde d’y retourner (même si c’est pas exactement pour demain). En attendant, vous pouvez consulter l’article à propos de ma première visite de Kyomizu-dera en cliquant sur le lien.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *