Houses of Light sur Ogijima

 

L’une des nouvelles œuvres d’art les plus sympathiques  de la Setouchi Triennale sur Ogijima est Houses of Light d’Arthur Huang.

Je ne vais pas vous faire un roman dessus, je vous invite plutôt à relire mon interview d’Arthur en février dernier, et je consacre surtout cet article à quelques photos vous présentant l’œuvre dans sa réalité.

 

Houses of Light - 4

 

J’avoue être assez fan du produit fini après avoir suivi la conception et réalisation du projet au cours des derniers mois sur le blog d’Arthur.

Vous trouverez deux d’entre elles dans le village. L’une quand on monte vers le sanctuaire de Toyotama-hime, dans ce que j’ai envie d’appeler « l’axe vertical principal d’Ogijima » (c’est-à-dire la rue qui démarre par le torii que l’on peut voir au port), l’autre quand on prend la route du phare, quelques dizaines de mètres après avoir quitté le port (juste après la première côte). La troisième est hors du village, sur la route du phare, dans le dernier virage avant d’y arriver.

 

 

Les trois Houses of Light s’intègrent vraiment bien dans le décor, au point que même si elles n’ont été installées qu’il y a un mois et demi, on a presque l’impression qu’elles sont là depuis beaucoup plus longtemps et qu’elle font partie d’Ogijima, comme toutes les œuvres qui sont apparues il y a trois ans dans les rues d’Ogichō et qui font partie intégrante de l’île aujourd’hui.
Souhaitons-leur le même succès et la même longévité.

 

 

Informations pratiques :
Les Houses of Light étant des œuvres en extérieur, on peut les voir tous les jours jusqu’au 4 novembre 2013 (pas sûr de leur devenir ensuite).

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Houses of Light sur Ogijima”

%d blogueurs aiment cette page :