Aller au contenu
Accueil > Vie Quotidienne > Une Éducation Franco-Japonaise > Devoirs de Vacances Japonais

Devoirs de Vacances Japonais

 

Mouais, je ne suis pas très bavard cette semaine : c’est l’été, il fait chaud, on dort mal (entre les cigales, la chaleur et l’absence de volets au Japon – et le soleil qui se lève vers les 5h30 du matin – j’ai l’impression de passer tous mes étés japonais dans un état de demi-sommeil aussi bien de nuit que de jour), la semaine fut un peu plus stressante que la normale au boulot, et Hana découvre les vacances d’été. Son école maternelle se transforme partiellement en garderie pendant les vacances d’été, et à la garderie, on y fait la sieste. Comment arrivent-ils à la faire dormir reste un mystère pour moi (ça doit bien faire un an qu’elle a cessé de faire la sieste à la maison), mais le résultat c’est qu’en ce moment, le soir, elle se couche (beaucoup) plus tard que d’habitude. D’un côté, je passe plus de temps avec elle (en temps normal, certains soirs, je rentre du boulot après qu’elle se soit couchée, ce qui ne m’enchante guère), de l’autre, c’est ce blog qui en pâtit.

Mais puisqu’il est question de vacances d’été, autant vous en parler un tout petit peu. Comme vous le savez peut-être déjà, une différence majeure entre les vacances d’été au Japon et en Europe, c’est qu’au Japon, elles se situent pendant l’année scolaire et non pas entre deux années scolaires. Donc les enfants ont des devoirs de vacances. Même Hana ! Oui, même en première année de maternelle, les enfants japonais ont des devoirs pendant l’été. Oui bon, rien de draconien non plus (juste un truc pour les préparer psychologiquement au fait que les vacances, au Japon, c’est pas fait pour se reposer… un Japonais se reposer ? et puis quoi encore ?). Il s’agit d’un calendrier sur lequel il faut coller des stickers chaque jour en fonction de plusieurs petits évènements de la journée.

Ce qui est intéressant, ce sont les évènements en question. Voyez plutôt :

 

Devoirs de Vacances Japonais

 

Sur la première ligne, vous l’aurez deviné, on colle un sticker en fonction du temps qu’il a fait ce jour-là.

Ensuite, on colle un sticker si on a mangé son petit-déjeuner. Peut-être que les enfants un peu plus grands collent des stickers en fonction de ce qu’ils ont mangé (petit-déjeuner traditionnel, pain/viennoiserie ou petit-déjeuner de style anglo-saxon – ce dernier ne me semble pas vraiment fréquent ici), mais bon, du haut de ses trois ans, Hana colle les stickers un peu au hasard (donc, non, elle n’a pas mangé de tartine vendredi, ni de petit-déjeuner œuf/saucisse jeudi), c’est déjà énorme qu’elle les colle dans la bonne catégorie (oui bon, il y a des chiens et des ours qui se sont déjà incrustés dans les pages d’août).

Pour la troisième ligne, on indique si on s’est brossé les dents ce jour-là.

Finalement la dernière ligne est consacrée au caca ! A-t-on fait caca aujourd’hui ?

 

En dehors du côté éducatif (ça pousse les enfants à vouloir se brosser les dents, ça pousse les parents à préparer des petits-déjeuners à leurs enfants), je trouve quand même qu’en dehors de quelques spécificités régionales, générationnelles et individuelles, ça résume bien les préoccupations quotidiennes des Japonais : la météo, la bouffe, l’hygiène et le caca. 😉

 

 

7 commentaires sur “Devoirs de Vacances Japonais”

  1. Très intéressante tranche de vie, et puis il faut commencer tôt les devoirs ?.
    Je rappelle qu’en France, les enfants « ne sont pas censés » avoir de devoir écrit à la maison avant le collège, cette blague… Je verrais bien une conjugaison de verbe à coup de stickers !
    Quant aux repas, je soupçonne le papa d’influencer le choix…

    1. Autant je détestais les devoirs dans mon enfance, autant en tant qu’adulte et professeur, je vois leur intérêt aujourd’hui, même à l’école primaire. Par contre, est-ce qu’il y en a trop ? Je ne saurais dire, je n’ai pas la moindre idée de ce qu’il se passe dans les écoles françaises de nos jours. Par contre, les devoirs en école maternelle ou pendant les vacances, je trouve ça effectivement ridicule. Maintenant ces devoirs-ci sont plutôt mignons et pas contraignants.

      Pour le petit-déjeuner (et la nourriture et pratiquement tout ce qu’il se passe dans la maison en fait), détrompe-toi, dans une famille japonaise « normale », les hommes n’ont que peu ou pas leur mot à dire quant à la composition des repas. 😉
      De mon expérience personnelle (pas à la maison, nous ne sommes pas un couple japonais normal, mais au boulot en demandant à mes élèves), quand la maman aime/sait faire la cuisine, les enfants ont plutôt tendance à manger un petit-déjeuner « normal » le matin (à savoir : riz, soupe de miso, poisson, natto, etc.) quand la maman n’aime pas faire la cuisine, ne sait pas, ou plus pragmatiquement n’a pas le temps ou l’envie le matin, c’est pain (dans le sens japonais du terme, ça inclut viennoiseries, certains gâteaux, etc) et puis c’est tout.
      D’année en année, le pourcentage de ceux qui mangent du pain le matin semble grossir.
      Des petits-déjeuners anglo-saxons (œufs, saucisses, bacon, etc) je n’en entends pratiquement parler.

  2. Je ne savais pas qu’il y ait des vacances pour les enfants à l’école maternelle et aussi il y ait des devoirs ! Mais en voyant la photo c’est comme un jeu, car des enfants aiment coller des stickers, n’est ce pas ? Très drôle la ligne de caca mais il est important. Le jardin d’enfants n’a pas de vacances ni devoirs. La vie des enfants est completement différente. A propos, j’avoue que la promenade sous la pluie était comme dans le sauna !!!

    1. Oui, oui, les écoles maternelles ont des vacances d’été comme les autres écoles. Mais l’école de Hana se transforme plus ou moins en jardin d’enfants (Hoikuen donc) pendant l’été.
      Effectivement, ces « devoirs » sont plus un jeu qu’autre chose, et grâce à ça, Hana veut même se laver les dents le soir (en temps normal c’est difficile de le lui faire faire).

      Pour le caca, c’est quelque chose que j’ai remarqué depuis longtemps (et d’autres Français aussi) : les Japonais en parlent bien plus librement que les Occidentaux pour qui ça reste un sujet un peu tabou. Mais je pense que ce sont les Japonais qui ont raison, même si le sujet n’est pas très ragoûtant, c’est une des rares qui touche vraiment tout le monde.

      Quant à la différence entre école maternelle (Yochien) et jardin d’enfants (Hoikuen), elle est assez notable effectivement. Je n’en ai que des aperçus ici ou là, de par le travail et Hana essentiellement, mais c’est assez frappant et intéressant.

  3. Excellent ce devoir. Ma fille, qui a 3 ans, adore s’amuser avec les stickers c’est pourquoi un lapin et une abeille ont migrés sur la machine à laver… Mais je m’éloigne du sujet.
    Je trouve ça sympa comme idée, ça permet d’installer une petite routine pour ne pas oublier l’école.
    C’est quoi la dernière ligne en rose qui n’est pas remplie ? C’est la fameuse case « divers » ?

    1. Ne t’inquiète pas, les enfants n’oublient pas l’école, et un break dans l’année ça fait pas de mal de temps en temps (dommage que le Japon ne le comprenne pas d’ailleurs). Et puis dans le cas de ma fille, la garderie est dans son école, donc même si elle n’y fait pas les mêmes choses, même si elle n’est pas exactement avec les mêmes personnes, elle n’est pas non plus dépaysée. 🙂

      Oui, la dernière ligne c’est si on veut rajouter quelque chose.

      1. Je suis bien d’accord sur ce point : dommage que le Japon n’accorde pas plus de break 😉
        Merci pour ta précision !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :