Après la Pluie


Comme vous le savez certainement, le week-end dernier, le Japon a connu des chutes de pluie jamais vues depuis des décennies. Imaginez, un peu comme un typhon/ouragan (sans vent) mais qui dure trois jours, ou si ça ne vous parle pas, imaginez la pluie qui tombe pendant un gros orage, mais pendant trois jours.

Au moment où je tape ces lignes, il est question de 147 victimes (essentiellement à cause des glissements de terrain et des inondations) et le bilan ne va que s’alourdir dans les jours à venir, les dizaines de disparus ont très peu de chances d’être retrouvés vivants trois jours ou plus après les faits.

Dans la Préfecture de Kagawa, on a vraiment eu de la chance, peu de dégâts : quelques éboulements seulement et à ma connaissance, pas d’inondations ni de victimes. Bref, on a eu de la chance, car ce sont les préfectures voisines qui ont été les plus touchées (Ehime, Kochi, Okayama et Hiroshima).

 

Depuis hier soir, des traces de ce week-end commencent à apparaître sur la côte. Une drôle d’impression.

Voici juste quelques photos prises dans mon quartier :

 

Je vous ai déjà habitué à cette vue de la Mer Intérieure de Seto, mais voyez-vous quelque chose qui flotte dans l’eau ? Non, ce n’est pas un serpent de mer :

 

Il s’agit d’un arbre, déraciné et qui a terminé à la mer. Il y en a par dizaines ici ou là.

 

Et voici l’embouchure de la petite rivière qui se jette dans la mer près de chez moi :

 

 

Pour éviter tout malentendu, vous voyez les grosses branches dans l’eau ? Ce ne sont pas des branches, mais des troncs entiers. Les branches, c’est le reste, ce qui ressemble à des brindilles (on a du mal à saisir l’échelle sur les photos). Et pour clarifier, tout ce bois ne descend pas de la rivière – c’est en fait une toute petite rivière, la majorité de son eau provient du mont Shiun (la grosse colline au milieu de Takamatsu) et des étangs du Parc Ritsurin (voila, si vous vous demandiez où va l’eau du Parc Ritsurin, maintenant vous savez). Ce bois vient de la mer et est en train de s’échouer un peu partout sur la côte.

D’ailleurs, je vous conseille de suivre M. Yosuke Tada sur Facebook. Il pilote l’un des bateaux-taxis de la région, et tous les jours, il prend des photos de ses trajets d’une île à l’autre. Les photos de ces derniers jours sont assez édifiantes.

 

Laisser un commentaire